Newsletter internationale #48

Assemblées citoyennes !

Wednesday, February 10, 2021 by Extinction Rebellion

Photo : FT

Introduction

Chers rebelles,

Si nous ne parvenons pas à nous mobiliser en masse pour enrayer la crise écologique et climatique, notre civilisation va s'effondrer. C'est le puissant message adressé à nos dirigeants ce mois-ci par une équipe de scientifiques internationale dans cet article.

Ces décideurs politiques en ont aussi été informés, grâce à un sondage international des Nations unies sur le climat qui a recueilli l'opinion de plus d'un million de personnes dans 50 pays, et qui illustre que les deux tiers de l'humanité pensent que nous sommes dans une situation d'urgence mondiale, et veulent que des mesures soient prises.

Pourtant, les politiques visant à nous sortir de cette situation d'urgence, et à sauver la civilisation ne se concrétisent pas. Nos décideurs politiques semblent sinon incapables, peu désireux de tenir compte des avertissements des scientifiques, et de la volonté des citoyennes et citoyens. Nos systèmes politiques actuels nous laissent tomber.

sprotestors hold up an XR sign reading "#3 Citizens' Assembly"treet

Photo : The Guardian

C'est en cela que notre 3ème revendication est si fondamentale. Les assemblées citoyennes ont efficacement que citoyennes et citoyens, informés par des experts, sont à même de trouver des issues aux impasses politiques, et de voir leurs recommandations devenir des mesures et des lois. Et c'est pourquoi nous y consacrons cette newsletter.

Dans la rubrique 'Gros plan sur des actions', nous allons aborder la première assemblée citoyenne sur le climat aux États-Unis, qui vient de commencer dans l'État de Washington. Si vous ne savez pas ce qu'est une assemblée citoyenne, si vous souhaitez faire pression sur vos élus locaux pour qu'ils en mettent une en place, ou si vous envisagez de le faire vous-même, vous trouverez toutes les ressources nécessaires dans la rubrique À lire absolument.

protestors with sin about saving OkavangoDelta.

Activistes ayant entrepris une marche de 1500km à travers l'Afrique australe pour alerter sur les ravages qui menacent le delta de l'Okavango. Photo : First Peoples Southern Africa

Nous honorons aussi dans cette édition l'extrême désobéissance des tunnellistes de la campagne Stop HS2 - qui porte le nom de l'extrêmement coûteux et énergivore projet de train à grande vitesse qui ravage la campagne anglaise. Nous relatons aussi cette marche héroïque visant à stopper le scandaleux pillage du bassin de l'Okavango par Recon Oil.

Nous avons alimenté la rubrique Le livre du mois grâce à vos recommandations (merci de nous les avoir faites parvenir et de continuer à le faire !) Et enfin, nous célébrons le retour de la rubrique Figures d'XR dans cette édition. Si vous connaissez (ou êtes) un ou une rebelle ayant envie de nous raconter votre histoire, écrivez-nous à xr-newsletter@protonmail.com

Si vous avez envie de vous impliquer, vous pouvez consulter notre site pour en apprendre plus sur XR.

Pour échanger avec des rebelles dans votre région, cherchez à prendre contact avec le groupe local le plus proche de chez vous. S’il n’y a pas encore de groupe XR dans votre coin, il ne vous reste plus qu’à en lancer un !

Si vous désirez consulter les éditions précédentes, c'est par ici.

Nous vivons une phase cruciale de l'histoire de l'humanité, et la rébellion a besoin d'argent pour relayer son message. Tout ce que vous pourrez donner sera fort apprécié.

Soutenir la Rébellion

Sommaire

  • Gros plan sur des actions
  • Tour d'horizon
  • Prochainement
  • Annonces
  • À lire absolument
  • Le livre du mois
  • Figures d'XR

Gros plan sur des actions

Tirage au sort à Seattle : 1ère Assemblée citoyenne sur le Climat aux États-Unis

JAN | État de Washington State, États-Unis

Question : Qu'est-ce que ça donne quand on réunit des militants du climat, un groupe local XR, des représentants autochtones, cinq législateurs clés, une lévée de fonds publique, des experts du climat, et différentes organisations ? Réponse : L'Assemblée sur le climat de Washington (WACA) !

Inspiré par la troisième revendication d'XR, il s'agit de la première assemblée sur le climat aux États-Unis, et on espère que la WACA servira de modèle à beaucoup d'autres aux Amériques, et dans le monde.

La WACA a pu voir le jour grâce à une collaboration, à une ouverture à d'autres mouvements. Les organisateurs ont contacté différents groupes d'activistes locaux, des politiciens des deux bords du spectre politique, et les rebelles d'XR Seattle travaillent maintenant à plein temps sur le projet.

many people seated around tables with their handsup.

la WACA se tient actuellement en ligne du fait des restrictions dues à la pandémie de COVID. Cette photo tient lieu de représentation symbolique.

La WACA a été financée grâce à un crowdfunding initié par des militants locaux, plutôt que par le gouvernement fédéral. Alors que les politiciens continuent à négliger les problématiques dues à l'urgence climatique, la WACA illustre ce qui peut être accompli par des citoyens organisés qui mettent leurs ressources en commun.

Les membres d'une assemblée citoyenne sont sélectionnés grâce à un tirage au sort ou sortition, ce qui garantit qu'ils soient bien représentatifs de l'ensemble de la communauté. Néanmoins, y participer n'est pas obligatoire, et les personnes qui reçoivent une invitation peuvent avoir de bonnes raisons pour ne pas vouloir ou pouvoir le faire. Compte tenu du nombre important de communautés touchées par le Covid, et du fait que les communautés noires et autochtones aient été particulièrement affectées, les organisateurs ont décidé de reporter la WACA de 3 mois afin de s'assurer d'une plus ample participation. Les recommandations de l'Assemblée seront donc finalisées en mars.

six people interacting through video conferencesoftware.

Un livestream de la Journée de la Terre portant sur l'organisation de l'Assemblée sur le climat

Les 80 citoyennes et citoyens sélectionnés pour la WACA viennent de terminer les sessions d'informations, incluant les dernières données des experts du climat, et sont sur le point d'entrer dans la phase de délibération. C'est là qu'ils débattront de ce dont ils ont été informés, et formuleront leurs recommandations. Jusqu'à présent, le retour sur l'assemblée a été positif, la plupart des participants ayant été très intéressés par ce qu'ils ont pu apprendre, et ravis de pouvoir faire entendre leurs voix.

En attendant, les organisateurs de la WACA, comme [The People's Voice on Climate](https://www.peoplesvoiceonclimate.org/#:~:text=People's%20Voice%20on%20Climate%20is,the%20nation's%20first%20climate%20assembly.&text=People's%20Voice%20On%20Climate%20,in%20the%20Legislature%20and%20 else.) s'attachent à mobiliser le soutien du plus grand nombre possible de groupes, de communautés, et de politiciens pour que les recommandations de la WACA se traduisent directement par des changements dans la législation.

Leur principal espoir est que la WACA prouve que le modèle de l'assemblée citoyenne sur le climat fonctionne, et que d'autres états s'en emparent, et le reproduisent. Ils sont déjà en pourparlers avec XR New York, dont la campagne en faveur d'une assemblée sur le climat est déjà bien engagée, leur formidable manuel sur les assemblées citoyennes a récemment été remis au conseil municipal de New York, et peut être consulté dans la rubrique "À lire absolument".


Delta de l'Okavango : Une marche de 1500 km pour la justice

1er FÉV | Afrique australe

road-side protestors with signs about OkavangoDelta

Photo : First Peoples Southern Africa

Dans l'édition précédente, nous avions relaté comment la compagnie pétrolière canadienne ReconAfrica avait obtenu des autorisations de forage dans les réserves naturelles du bassin de l'Okavango, qui s'étend de la Namibie au Botswana, et comment un mouvement de protestation s'était formé pour dénoncer ce projet.

En ce moment même, un groupe de dix personnes, majoritairement issues des communautés locales Khoe et San, a entamé une marche de 1500 km à travers l'Afrique australeà destination de l'ambassade de Namibie au Cap, où elles remettront une pétition, formulant une objection formelle vis-à-vis des activités de forage.

Les marcheurs ont mis la barre haute, et parcourent 60 km par jour, certains choisissant de faire ce trajet pieds nus. En chemin, ils informent la population locale sur le projet extractiviste, et recueillent des signatures le dénonçant.

La marche a été organisée par _First Peoples Southern Africa e_t d'autres groupes, et est relayée par XR à travers une série d'interviews vidéo donnant la parole à des spécialistes, et à des représentants de communautés.

Le site d'extraction de ReconAfrica. Photo : Frack Free Namibia et Botswana

Les militants namibiens craignent que le scenario du pillage dévastateur du delta du Niger par Shell ne se reproduise, et leurs inquiétudes semblent plus que fondées. ReconAfrica a commencé des tests de forage à dans un premier puits en janvier sur une plateforme de plusieurs millions de dollars du Texas et le communiqué de presse d'un activiste local a révélé que le revêtement d'un bassin d'eaux usées provenant du forage ne serait pas étanche.

Faute d'un revêtement adéquat, les eaux usées toxiques risquent de s'infiltrer dans les nappes phréatiques mettant en danger la faune, les cultures et les populations locales. Dans un rapport complet de National Geographic (qui a poussé ReconAfrica à les menacer de poursuites judiciaires), la compagnie pétrolière est accusée de ne pas avoir mené d'évaluation des risques pour l'environnement sur place, et de s'être uniquement basée sur des documents pour planifier le forage.


Tunnel Vision: Anti-HS2 Activists Go Underground

JAN | Londres, Royaume-Uni

Un tunnelliste de la campagne Stop HS2 leur échappe et se retranche tout au fond du tunnel, une fois que l'équipe d'intervention chargée de le déloger ait réussi à venir à bout de son armock au bout de 25 heures ! Photo: Boots On The Ground News

Creusée la nuit en secret pendant des mois, 9 activistes se sont finalement retranchés dans cette série de tunnels au matin du 27 janvier, quand les employés d'une société privée embauchée par la compagnie porteuse du projet de train à grande vitesse a envahi leur campement.

Les tunnels s'étendent sur au moins 30 mètres de long, sous un parc de la gare d'Euston, l'une des gares les plus fréquentées de Londres. Leur objectif est de stopper la poursuite de la construction de HS2, une ligne ferroviaire à grande vitesse censée relier Londres aux villes du nord du Royaume-Uni.

Le gouvernement britannique affirmait qu'HS2 serait une merveille respectueuse du climat pour son parc de transport, mais selon leurs propres calculs, cette ligne n'atteindra jamais la neutralité carbone, et seulement 5% de ses passagers auraient pris leur voiture ou l'avion à la place.

En outre, sa construction détruira 5 réserves naturelles protégées internationales, 108 forêts anciennes, 33 sites d'intérêt scientifique particulier, et 693 sites d'habitat de faune locale. Elle coûtera également 100 milliards de livres sterling de fonds publics. Tout cela pour ne réduire que de quelques minutes les trajets matinaux.

Un membre de l'équipe d'évacuation face à un protecteur d'arbre. Photo : Joshua Windsor

Les tunnels ont été creusés par les membres d'un camp de protecteurs d'arbres, occupant le parc à proximité de la gare d'Euston depuis la fin de la rébellion de septembre au Royaume-Uni. Le camp d'Euston Square fait face au siège social de HS2 Ltd, et est s'est transformé au fil des mois en une communauté régénérative, accueillant des sans-abri des alentours de la gare. Ce n'est que l'un des nombreux camps situés le long de l'itinéraire proposé par HS2 qui, tous militent au sein de la campagne Stop HS2.

Si certains des résidents du tunnel s'avèrent être des bâtisseurs expérimentés, la plupart sont encore des adolescents. Ils ont des provisions pour tenir "des mois", leur moral est au beau fixe, et ils n'ont pas "l'intention de quitter les lieux de sitôt". Bien qu'ils soient conscients des risques inhérents à une telle action, ils affirment que les critères de santé et de sécurité ont été au centre de leurs décisions, et ce n'est hélas pas ce dont peuvent se targuer les employés de l'équipe nationale d'évacuation (NET).

Les activistes ont dénoncé le fait que les tentatives de la NET pour les déloger pourraient causer des effondrements dans les tunnels, mais un juge de la Cour Suprême a récemment rejeté leur recours. Des spécialistes de l'évacuation en espace confiné se sont vus refuser l'accès au site, alors que HS2 Ltd a obtenu lde pouvoir imposer l'interdiction de communiquer d'interdire à des centaines d'entreprises, dont la NET.

Extinction Rebellion UK s'est déclarée solidaire des tunnelistes, et quelques jours après le début de l'occupation souterraine, quatre rebelles sont montés sur le toit des bureaux de HS2 pour y déployer une bannière.

Rebelles déployant une bannière en solidarité avec les tunnelistes de Euston Square. Photo : Joshua Windsor


Tour d'horizon

31 JAN | Sri Lanka : Des rebelles se sont joints à d'autres éco-activistes pour nettoyer le sanctuaire de faune sauvage de Bellanwilla-Attidiya. Les zones humides abritent de nombreuses espèces endémiques, et jouent un rôle majeur dans le contrôle des inondations dans la capitale Colombo, mais elles sont menacées par la pollution et l'appropriation illégale de terres.

Les 59 sacs de déchets collectés seront recyclés ou envoyés pour être co-traités. Les rebelles sri-lankais réitèreront ces actions de nettoyage tous les mois jusqu'à ce que les zones humides soient entièrement vierges de déchets.

JAN | Inde : Les agriculteurs continuent de protester en masse contre les réformes du gouvernement. Un agriculteur est mort suite à de violents affrontements avec la police, et des journalistes ont été arrêtés. Photo : Manish Swarup/AP

Global Money Rebellion

De gauche à droite : Hongrie, Danemark, Royaume-Uni, États-Unis

De gauche à droite : Suède, Norvège, France

29 JAN | Money Rebellion a lancé sa première action internationale via des flyers et des autocollants apposés sur des infrastructures de banques compromises en Europe et aux États-Unis. Pour en savoir plus sur Money Rebellion, voir la newsletter de décembre.

\ 4 FÉV | Royaume-Uni : Un rebelle a lancé une action Disobey in the Dock en se supergluant à une salle d'audience, et en le diffusant en direct. Condamné à une peine de prison de 7 jours, il a finalement été libéré au bout de 4 jours !

Une fois de plus, il y avait trop d'actions à relayer pour pouvoir les insérer toutes dans une seule newsletter. Vous pouvez découvrir plus de superbes et courageuses actions dans XR Unchained.

XR Unchained


Prochainement

Norvège : Halte à la répression de l'activisme climatique !

4 MARS | Ambassades norvégiennes dans le monde entier

XR Norway appelle les rebelles à faire preuve de solidarité envers les 53 rebelles d'XR Norvège qui sont jugés pour avoir bloqué le ministère du pétrole et de l'énergie l'année dernière.

Le 4 mars, XR Norvège organise une action non violente au ministère de la justice à Oslo.

XR Norvège appelle les rebelles du monde entier à se rassembler pacifiquement le même jour devant les ambassades et consulats norvégiens en brandissant ce message "À l'Etat pétrolier de Norvège : Halte à la répression de l'activisme climatique !" et à destination d' "Erna Solberg : Quelle hypocrisie !" (Erna Solberg est la Première ministre de Norvège depuis 2013).

Pour en savoir plus sur l'action, et assister à une réunion sur Zoom le 17 février à 19h00 (UTC). Merci aux groupes qui prévoient de se joindre à l'action d'écrire à XRNSolidarity@protonmail.com

Rébellion des scientifiques du monde entier : 4 jours d'action directe

25 - 28 MARS | Dans le monde entier

Le groupe XR Scientist Rebellion appelle universitaires, et scientifiques du monde entier à aller relayer la vérité et à agir en conséquence. Rejoignez-nous pour 4 jours d'action directe.

Nous collerons des articles scientifiques sur des bâtiments en petits groupes, dans le respect des normes de distanciation sociale.

Nous observerons des jeûnes de 1 à 3 jours, une option pour celles et ceux qui ne peuvent, ni ne veulent risquer d'être arrêtés, ou qui ne peuvent quitter leur domicile mais sont en bonne santé.

Nous mettrons à disposition des ressources pédagogiques relatives à la désobéissance afin que les cours programmés puissent être remplacés par des lectures sur la crise climatique.

Inscrivez-vous, et contribuez à en faire la plus vaste mobilisation d'actions directes entreprises par des scientifiques jamais réalisée.

Rebellion Of One

27 MARS | Dans le monde entier

L'après-pandémie apparait comme notre dernière et formidable opportunité de repenser le monde, et pourtant nos gouvernements n'en ont que faire. C'est effrayant.

Il faut faire quelque chose... en Mars, nous nous y attèlerons.

Organisez l'action Rebellion of One et participez à une des premières actions de désobéissance civile de masse de 2021.

Rebellion Of One est une toute nouvelle tactique : un blocage d'une seule personne... fois 1 000. Chaque rebelle se munit d'une pancarte affichant un message simple et émotionnellement percutant, et s'assoit seul au milieu de la route jusqu'à décider de partir, ou à y être exhorté. Tout un groupe de soutien se trouve juste à proximité, en mode incognito, et donc non identifiable mais au vu et au su de toutes et tous.

L'action a été bien pensée et planifiée, et tout un kit de ressources a été élaboré pour former les gens à se préparer à l'action. Nous ne resterons pas immobiles, les bras ballants à assister au sombre spectacle de ce monde qui brûle.

Vous pouvez visionner cette puissante vidéo de 2 minutes d'un test de l'action au Royaume-Uni, lire le briefing complet de l'action et vous inscrire ici.


Annonces

Letters to the Earth (Lettres à la Terre) : Lancement du livre en ligne

18 FÉV | 18:00 - 19:30 GMT | En ligne

Il y a deux ans, nous avions lancé un appel mondial à la rédaction de lettres en réponse à l'urgence écologique et climatique. Nous les avons rassemblées dans ce livre intitulé Letters to the Earth.

Rejoignez ces auteurs réputés, ces militants et universitaires qui liront leurs lettresà l'occasion du lancement du livre en ligne, invitant une fois de plus tout le monde à rédiger et à partager leurs lettres.

Parmi les invités figurent le poète Ben Okri, la célèbre romancière Anna Hope, la juriste spécialiste de l'environnement Farhana Yamin, le spécialiste des systèmes terrestres le professeur Stefan Rhamstorf, ainsi que l'essayiste spécialiste de la justice climatique Mary Annaïse Heglar.

Pour en savoir plus sur cette campagne, vous pouvez vous inscrire ici pour participer à l'événement ,et commander un exemplaire du livre auprès de Bookshop.org.

XR COP : Joignez vous à nos débats internationaux

20 FÉVRIER - 3 MARS | En ligne

XRCOP vous invite à un débat international informel. Chaque conversation regroupera 8 rebelles d'endroits très différents.

Créez des groupes de 4 rebelles et inscrivez-vous ici avant le 15 février. Pour vous aider à créer votre groupe, consultez ce dossier d'invitation traduit en plusieurs langues .

XRCOP proposera des sujets de discussion, rassemblera les réponses au sein d'une déclaration internationale, qui sera partagée à vous toutes et tous. Ces débats auront lieu entre le 20 février et le 3 mars.

Formation XR Media sur le Live Stream

23 FÉV | 18h30 - 20h30 UTC | En ligne

Découvrez comment diffuser des live XR grâce à cette formation de 2 heures dédiée aux techniques de diffusion.

Vous acquerrez les compétences techniques nécessaires pour diffuser en direct à partir de votre téléphone portable, des compétences pratiques sur les façons d'aborder une interview, de parler devant une caméra, ce qu'il faut faire lorsqu'un live dérape, et comment utiliser le logiciel VMIX pour diffuser en direct à partir de plusieurs téléphones dans différents endroits.

Notre invité sera le photographe Gareth Morris qui interviendra sur comment prendre de bonnes photos depuis un téléphone, et les télécharger sur le serveur XR.

Cette formation est ouverte à toutes et tous, sachant qu'il y a une capacité limite de 100 personnes sur zoom, donc merci de confirmer votre présence. Cette formation sera enregistrée de manière à pouvoir êter relayée par la suite, et se tiendra aussi ultérieurement.

Pour y participer, c'est par ici sur Zoom (Meeting ID: 871 9462 5935 Passcode: LS)


À lire absolument

Photo : UK Parliament

Vous n'êtes pas sûr d'avoir bien saisi ce qu'était une assemblée citoyenne ? Vous voulez faire pression sur votre gouvernement pour qu'il en mette une en place? Vous songez peut-être à en créer une vous-même ! Quelle que soit la question censée être abordée par votre assemblée citoyenne, la rubrique À lire absolument de ce mois-ci regorge des ressources nécessaires pour y voir plus clair.

XR NYC: Faites confiance aux citoyens : Pour une assemblée citoyenne municipale sur le climat (Trust the People: The Case for a Citywide Citizens’ Assembly on Climate\ Un formidable guide rédigé par des rebelles pour convaincre le conseil municipal de New York de créer une assemblée citoyenne. Un plaidoyer intelligent, accessible, succinct, mais fort complet . XR NYC a également compilé cette importante liste de ressources relatives aux assemblées citoyennes.

Assemblées citoyennes : Guide pour une démocratie qui fonctionne\ Un guide détaillé, et complet, qui décrit étape par étape la façon de mettre en place une assemblée citoyenne. Rédigé par Marcin Gewin, un spécialiste du domaine, et téléchargeable en 6 langues.

XR Global Blog : L'assemblée citoyenne au cœur des revendications d'XR\ Un article complet sur les assemblées citoyennes, comment elles sont gérées, et où elles ont fonctionné.

XR Podcast : **Réponses à vos questions sur les assemblées citoyennes **\ Le groupe de travail AC de XR UK vous explique ce qu'implique exactement notre 3ème revendication, et répond aux questions précises que les rebelles se posent à ce sujet.

Assemblée mondiale : Lancement d'une assemblée mondiale\ Une assemblée citoyenne mondiale s'organise pour informer la COP26, et le monde entier peut y participer. Regardez la vidéo de lancement, apprenez-en plus sur cet ambitieux projet, et impliquez-vous !


Le livre du mois

Le mois dernier, nous vous avons demandé de nous recommander vos livres préférés portant sur le climat, et vous nous avez fait parvenir tant de références, que plusieurs lettres newsletters ne suffiraient pas à les mentionner toutes. Mais le choix du livre de ce mois-ci a été facile - vous avez été si nombreuses et nombreux à nous recommander le même !

A Life On Our Planet, de David Attenborough.

A Life on Our Planet, le livre qui accompagne le documentaire du même nom, illustre en partie l'expérience personnelle d'Attenborough en tant que témoin de décennies de désastre environnemental, ainsi que ses recommandations pour la convalescence, et la reconstruction de la planète. C'est un inspirant plaidoyer pour le changement, rédigé par l'un des spécialistes environnementaux les plus respectés, et les plus aimés au monde, défendant la planète en danger qu'il chérit tant.

Voici quelques autres livres que vous nous avez recommandés...

The Overstory, de Richard Powers.

Un superbe roman qui relate la vie de personnes qui ont été transformées par les arbres, d'une manière ou d'une autre. Bien qu'il s'agisse d'une fiction, ce roman est empreint de recherches méticuleuses, sur la politique, l'activisme et la science, qui sont bien réels.

"Mon livre préféré depuis des lustres" (Sarah)

Braiding Sweetgrass : Sagesse autochtone, connaissances scientifiques, et enseignement par les plantes, de Robin Wall Kimmerer.
Un essai remarquable qui explore le recours qu'à l'auteur à la science, et à son héritage culturel Potawatomie pour comprendre les plantes. "C'est vraiment excellent !" (Nick)

Notre maison brûle : l'appel de Greta Thunberg à sauver la planète, de Jeanette Winter.
Un album pour enfants sur Greta Thunberg et son puissant message. Les adultes peuvent aussi le lire, bien sûr. "Très émouvant, non seulement sur la crise climatique, mais aussi sur une famille qui lutte au quotidien pour aider ses enfants à accepter ce monde aux valeurs insensées" (David)

Évitez Amazon. Soutenez des librairies locales en achetant vos livres sur Bookshop ou Hive.


Figures d'XR : Annette, Ouganda

Je suis bénevole dans XR, et j'assume un poste de regional liaison en Afrique aux côtés d'un autre rebelle de Gambie. Nous aidons les groupes locaux à obtenir du soutien, et à se faire connaître dans le monde entier.

Je travaillais avec la Universal Versatile Society pour sensibiliser le public aux suicides des agriculteurs indiens dûs aux mauvaises récoltes en lien avec le dérèglement climatique, lorsque je suis tombé sur le site international d'XR. J'ai rejoint le mouvement en février 2019, dans l'espoir de sauver la planète et ses espèces menacées d' EXTINCTION, comme ces agriculteurs qui se suicidaient.

Il est quasi impossible pour certains rebelles de s'impliquer s'ils ne perçoivent pas de soutien financier, surtout si l'on tient compte du contexte politique. Je suis très impliquée dans la campagne Save Bugoma Forest et j'ai récemment aidé à organiser une campagne de sensibilisation relative à la pandémie de COVID. Nous prévoyons actuellement une autre visite aux femmes et aux enfants touchés par les inondations à Kasese.

Ce que j'ai trouvé difficile, c'est d'avoir eu à faire face à des rebelles qui ne connaissaient rien du continent africain, et qui avaient des préjugés vis à vis de nous, Africains, comme s'ils pratiquaient le colonialisme en silence. Ce n'est pas facile, mais en respectant nos principes et nos valeurs, nous parvenons à continuer à travailler ensemble pour atteindre nos objectifs communs.

Il nous faut aussi affronter d'autres épreuves, à savoir les catastrophes naturelles dues à l'aggravation du dérèglement climatique dans nos régions, comme les glissements de terrain fréquents près du Mont Elgon, les criquets qui ravagent les récoltes, et bien sûr, la faim due aux mauvaises récoltes.

Un des aspects les plus inattendus de mon travail avec XR a été de voir des rebelles africains se fédérer pour aider un rebelle de Zambie coincé dans une maison inondée. Nous avons contacté les autorités du pays voisin, l'Afrique du Sud, pour qu'il soit vite secouru. Je ne m'attendais pas non plus au succès de la campagne Save Nairobi National park!

Je ne suis pas libre de m'exprimer ouvertement quant à la situation dans mon pays. Je pratique un activisme, au sein duquel j'évite toute action politique directe, et limite ma participation, et mon engagement à la sensibilisation aux défis écologiques et sociaux générés par le dérèglement climatique.


Merci

Une lettre de Konstantin Fokin, un rebelle russe actuellement en grève de la faim dans une prison de Moscou.

Merci d'avoir pris le temps de nous lire, et continuez comme ça, ne vous arrêtez surtout pas dans votre lancée ! Si vous avez requêtes ou questions, n'hésitez pas à nous en faire part en nous écrivant à xr-newsletter@protonmail.com.

Nous vivons une phase cruciale de l'histoire de l'humanité, et la rébellion a besoin d'argent pour relayer son message. Tout ce que vous pourrez donner sera fort apprécié.

Soutenir la Rébellion


À propos de la rébellion

extinction rebellion est un mouvement international, décentralisé, autonome, et apartisan, ayant recours à l’action directe non-violente pour faire pression sur les gouvernements, afin qu’ils prennent enfin les mesures radicales nécessaires pour faire face à l’urgence écologique et climatique. Notre mouvement est composé de toutes sortes de personnes aux profils variés, qui participent selon leurs capacités et disponibilités. Il y a des chances pour qu'il y ait un groupe local près de chez vous, qui serait ravi que vous vous fassiez connaître ! S'impliquer …ou vous pouvez aussi faire un don.

Fait avec amour et rage Extinction Rebellion (XR) est un mouvement collaboratif. Tous nos logos et visuels peuvent être utilisés à des fins non-commerciales, dans un objectif de sauvegarde de la planète. Cela ne veut pas dire que quiconque soit autorisé à créer T-shirts ou bagdes à notre effigie pour lever des fonds, ni en vue d'envoyer un pourcentage des ventes à XR. Nous ne commercialisons strictement rien à notre effigie, et quiconque le ferait s'engagerait à des poursuites. Le symbole de l'extinction a été créé en 2011 par l'artiste ESP, qui a mis ce logo à disposition d'XR dans ce même esprit : www.extinctionsymbol.info