Newsletter internationale #43

Thursday, September 10, 2020 by Extinction Rebellion

Chers rebelles,

C'est une vague de rébellion bien rock'n'roll sur laquelle nous surfons. Avec ô combien de courage, d'amour et d'ingéniosité, les rebelles se réapproprient l'espace public dans une douzaine de pays du monde entier.

Ces derniers mois ont été fort étranges et difficiles pour toutes et tous, et la décision de retourner protester dans les rues a suscité de nombreuses réflexions et discussions. Malgré notre enthousiasme manifeste, nous ne faisons pas la rébellion à la légère, ou sans avoir conscience des éventuelles conséquences, et c'est au contraire quelque chose que nous prenons très au sérieux.

Les rebelles d'XR Suède donnent l'exemple via de superbes actions hautes en couleur respectant les mesures de distanciation sociale.

Nos gouvernements et nos dirigeants n'ont jusqu'à présent guère tenu compte des rapports scientifiques, ni pris les mesures appropriées pour faire face à l'urgence croissante. Malgré toutes les problématiques dévastatrices actuelles, notre relation au climat sera sans aucun doute le choix déterminant de notre génération.

Il ne tient qu'à nous d'exiger que des mesures soient prises immédiatement pour enrayer la catastrophe qui se profile. Nous faisons ça pour nos enfants. Nous le faisons pour chacun et chacune d'entre nous. Nous le faisons parce que nous voulons tout simplement pouvoir exister.

C'est simple, nous avons le choix entre la rébellion ou l'extinction.

Nous avons déjà eu droit à une multitude d'actions fort inspirantes dans cinq pays, depuis l'élan rose en Suède jusqu'au faux sang répandu devant la Trump Tower à New-York, en passant par toute la palette des actions de la rébellion d'XRUK. Voir ci-dessous pour profiter de tous les merveilleux détails.

Il n'est jamais trop tard pour s'impliquer. Réunissez-vous entre rebelles au niveau local, suivez des formations et faites flotter ces drapeaux !

Dans cette édition, nous aborderons aussi cette future action : Fashion Act Now, visant à repenser l'industrie de la mode dans le monde, et à boycotter la Fashion Week internationale. Plus d'informations ci-dessous !

"Notre terre bien-aimée"

Nous finirons par alerter sur le project d'oléoduc de pétrole brut en Afrique de l'Est (EACOP), subventionné par la Standard Bank. XR Afrique du Sud appelle tous les rebelles à relayer l'info, et à boycoter la Standard Bank. Voir ici pour plus de détails.

Si vous voulez participer, merci de consulter notre site pour en apprendre plus sur XR.

Pour échanger avec des rebelles dans votre région, cherchez à prendre contact avec le groupe local le plus proche de chez vous. S’il n’y a pas encore de groupe XR dans votre coin, il ne vous reste plus qu’à en lancer un !

Si vous désirez consulter les éditions précédentes, c'est par ici.

Cette rébellion a besoin de vous. Si vous n'avez pas de temps à y consacrer, vous pouvez éventuellement envisager de faire un don.

Soutenir la Rébellion

Gros plan sur des actions


ÉLANxtinction Rébellion

7 SEP | Lysekil, Suède

C'est XR Suède qui a inauguré cette saison de rébellion en beauté ! Au terme de nombreuses semaines de préparation, leur week-end a débuté avec l'exposition de leur inoubliable élan rose, et des blocages de ponts devant le Parlement.

L'élan en question.

A partir de ce moment, tout s'est assez déroulé assez rapidement. Les rebelles se sont rendus devant le siège de Preemraff, une grosse raffinerie de pétrole qui projette des extensions de projets écocides, munis de faux pétrole et d'un message de vérité. Pendant ce temps, d'autres rebelles maintenaient les projecteurs braqués sur "Preem" avec une action symbolique de déversement de pétrole sur le pont Vasa.

La Police a délogé jusqu'aux derniers rebelles présents sur le Vasa bron, pour s'apercevoir qu'un autre pont venait juste d'être bloqué ! Ce pont a aussi été evacué, et devinez quoi ? Les rebelles ont resurgi encore plus nombreux sur Kungsgatan, une des artères principales du centre de Stockholm, qu'ils ont occupé et libéré de la circulation automobile, en y chantant pendant des heures !

Le lendemain matin, les choses ont pris une tournure plus politique, avec un blocage du Parlement. Chants, drapeaux et super glue ont maintenu le moral des troupes malgré la pluie. Lorsque la police a finalement dispersé les rebelles hors de l'enceinte du Parlement, ils ont à nouveau réapparu sur Kungsgatan, avant de continuer à protester divisés en petits groupes (swarming) pendant la soirée.

Pour clore cette vague d'actions, les rebelles se sont réunis en masse et ont marché en respectant le protocole de distanciation sociale. L'énergie était palpable, malgré les tentatives de la police de réprimer l'évènement sous prétexte des normes Covid.

La rébellion de Stockholm s'est brillamment déroulée, et a béneficié d'une couverture médiatique intense sur les réseaux sociaux. Voir ici pour un sommaire vidéo du week-end, et ici pour des photos !

Mais XR Suède n'en avait pas fini avec Preem ! Hier encore, quatre courageux rebelles ont bloqué l'entrée de la raffinerie Preem de Lysekil en se lockant à deux barils, s'assurant une fois de plus une couverture médiatique nationale, en lien avec la campagne locale Stop Preemraff. Et aujourd'hui, des rebelles ont continué devant le Parlement à Stockholm).

Quoi qu'il advienne des raffineries de pétrole, il ne semble pas qu'XR Suède soit à court d'énergie de sitôt !


Ce n'est pas de nous dont il faut parler, mais de la crise écologique et climatique.

4 SEP - En cours | Pologne

Des dizaines de rebelles d'XR Pologne ont clôturé la troisième journée d'actions de la Rébellion polonaise en bloquant les rues Świętokrzyska et Marszałkowska dans le centre de Varsovie, certains rebelles s'étant superglués à des pneus lestés de béton.

Jeunes rebelles évacués par la police à Varsovie

La police est arrivée rapidement. Plusieurs jeunes rebelles ont été arrêtés, et ont bénéficié de l'aide juridique d'avocats s'assurant que leurs droits soient respectés. Des médiateurs d'XR ont désamorcé des tensions entre rebelles et membres du public en colère, dont certains avaient qualifié les activistes d'éco-terroristes.

"Avant, pour être qualifié de terroriste, il fallait avoir détourné un avion, tiré sur des gens, posé une bombe. Maintenant, il suffit juste de retarder quelqu'un qui va travailler," a dit un rebelle.

La ‘fala rebelii’ (vague de rébellion) en Pologne

Les rebelles exigent que la Pologne prenne des mesures immédiates, et déclare l'urgence climatique, ajoutant que si le gouvernement ne tire pas la sonnette d'alarme, ils le feront.

Le message d'XR Pologne est que les faits sont clairs. S'il n'y a plus de dialogue social en Pologne, la désobéissance civile est le seul moyen de générer le changement.


Un message pour Trump à New York

7 SEP | New York, États-Unis

Photo : James Messerschmidt

À New York, la rébellion a été inaugurée par une cérémonie organisée à la fontaine de Bethesda dans Central Park, aux côtés de Refuse Fascism NYC et de Defend Democracy in Brazil.

Des rubans pour le climat ont été fabriqués, un rituel artistique qui permet à chacun de faire le deuil de ce que nous risquons de perdre dans le bouleversement climatique, et de témoigner de notre solidarité, et de notre union dans la lutte contre ce fléau. Les rebelles se désolant pour la planète, et exigeant un changement de système, ont marché pour revendiquer le droit à un avenir durable et équitable.

Plus tard, trois courageux rebelles ont été arrêtés devant la Trump Tower à Manhattan après avoir escaladé le Columbus Circle et déployé une banderole revendiquant la justice climatique.

Sur fond de ‘We are unstoppable. Another world is possible’ scandé par les rebelles, des musiciens de jazz jouaient live dans la rue. Vidéos ici.


Une rébellion royale

1&2 SEP | La Haye & Amsterdam, Pays-Bas

Une ‘burgerberaad’ (assemblée citoyenne) à la dernière mode. Photo : Romy Fernandez

Aux pays-Bas la rébellion est annoncée pour septembre, avec des actions prévues à La Haye et à Amsterdam.

De retour à la Tweede Kamer (le parlement néerlandais) après la pause estivale, les députés ont été accueillis par une coalition de 400 activistes environnementaux, membres de Fridays for Future , Youth Climate Action, et XR PAys-Bas.

50 rebelles se sont jetés à l'eau devant le Parlement pour dénoncer l'inaction du gouvernement face à l'urgence climatique, et pour exiger la sortie des lobbies de l'industrie fossile, des décisions politiques.

‘Polderen tot het water aan de lippen staat?’ ‘Tarder à agir et faire des compromis politiques jusqu'à ce qu'on ait de l'eau jusque sous le menton ?’

Des rebelles ont revendiqué la création d'une assemblée citoyenne décisionnaire en matière d'urgence écologique et climatique, lors d'un défilé de mode, un ‘trashion fashion show', "dont toute la collection avait été créee à partir de matériaux de récup'. Ils retourneront au Parlement à l'occasion du vote budgetaire le 15 septembre, pour verser une larme sur ce qui risque d'être une année de plus d'inaction climatique, une année de plus de perdue dans leur "Traanrede" (jeu de mots avec "Troonrede" , discours annuel du Roi annonçant les mesures budgétaires depuis son Trône).

Le lendemain, les rebelles étaient à Amsterdam pour une annonce royale. Deux rebelles, figurant le roi Willem Alexander et la reine Maxima, sont montés sur le balcon du palais de la place du Dam, ont royalement salué la foule et déployé une banderole affichant leur soutien à la vague de rébellion à venir.

D'autres actions sont prévues à La Haye le 15 septembre, ainsi qu'à Amsterdam pour un long week-end de perturbations du 18 au 21 septembre. Pour en savoir plus, c'est par ici.


Trottiniet à Lyon

04 SEP | Lyon, France

En début de semaine, XR Lyon a une nouvelle fois réitéré une action dénonçant les trottinettes.

Les rebelles déplorent le fait que ces trottinettes électriques en libre service envahissent les espaces publics au détriment des transports publics, des piétons, et de l'environnement, en perpétuant notamment cette culture du consommable jetable et bon marché, incompatible avec la perspective d'un avenir durable (voir leur argumentaire étayé ici).

100 trottinettes ont été 'sabotées' pendant la nuit, leur QR code ayant été recouvert par un logo XR symbole de l'extinction. L'action a éte expliquée via des affiches et relayée par des tweets. C'est la rentrée en France, les rebelles sont de retour de vacances, et préparent déjà des actions pour l'automne. Voyons voir ce qu'ils nous réservent pour la suite !


Rébellion au Royaume-Uni : Blocage de la presse, soutien au projet de loi environnementale.

1 SEP - En cours | Londres, Cardiff, Manchester.

Blocage d'une imprimerie de journaux . Crédit photo : Gareth Morris

Le Royaume-Uni est sur le point de célébrer son 8e jour de rébellion, et quelles que soient les actions à venir et leurs impacts, rien ne surpassera celle que nous avons découvert samedi au réveil.

Dans la nuit, une centaine d'activistes avait bloqué l'imprimerie de 3 gros quotidiens, provoquant une pénurie de journaux dans tout le pays. Les journaux visés sont déténus par 5 milliardaires qui dominent la presse britannique, et éludent la réalité de la crise environnementale pour satisfaire leurs propres intérêts.

Les oligarques ayant été touchés, les grands médias ne pouvaient plus nous ignorer, et le gouvernement a menacé de taxer XR d'orgasisation de " crime organisé"". La police a parfois fait preuve d'un risible excès de zèle, déployant par exemple pas moins de 14 fourgons de police pour démanteler le bateau-phare Greta, un bateau bricolé et monté sur des roues de chariots de supermarché qui a été poussé depuis Brighton jusqu'à Londres par une équipe de rebelles ô combiens dévoués.

Le bateau-phare Greta. Plus de 100 policiers l'attendaient pour l'immobiliser et le saisir à son entrée dans Londres.

Si l'action de blocage de l'imprimerie de journaux est la plus percutante jusque-là, la remise du projet de loi écologique et climatique (Climate and Ecological Emergency Bill au Parlement était certainement la plus porteuse d'espoirs.

Ce projet de loi (CEE Bill) est une nouvelle tactique de lutte pour un monde vivable : un texte de loi rédigé par des scientifiques, des juristes, des militants et des rebelles aussi, qui pourrait faire entrer nos revendications dans la loi britannique.

Certes, c'est bien une rébellion ! Crédit photo : Chris Jerrey

Parmi les autres actions marquantes, citons le blocage d'un incinérateur de déchets polluants à Cardiff pour dénoncer la terrible qualité de l'air en ville, une marche bleue, une discobedience, un ours polaire dans les locaux des autorités locales à Manchester (propriétaires du plus grand et du plus pétrochimique des fonds de pension publics au Royaume-Uni), ainsi que les brillants discours des auteurs rebelles devant une bâtisse de la rue Tufton - où se retrouvent les lobbyistes du déni climatique pour influencer les politiciens.

Pour plus de détails sur les actions au Royaume-Uni, voir les précédentes éditions du Rebel Daily, la newsletter quotidienne relatant la vague de rébellion.


Nelson, Nouvelle-Zélande.

Des rebelles se sont enchaînés aux portes de l'usine chimique de Ravensdown à la faveur de l'obscurité, pour dénoncer l'importation illégale d'engrais chimiques et de phosphate du Sahara occidental, où les populations autochtones sont persécutées par le gouvernement marocain.


Jakarta et Yogyakarta, Indonésie.

Les rebelles ont disposé plus de 500 paires de chaussures collectées dans toute l'Indonésie pendant le mois de célébration de l'indépendance du pays. Cette installation représente le désir d'être aussi libérés du joug de la crise climatique.


Istanbul, Turquie.

Avec amour depuis la Turquie. Des rebelles se sont réunis pour chanter, et témoigner leur solidarité aux rebelles britanniques autour de leur propre bateau rose, 'Gerçeği Söyle' (Dites la vérité).


Évènements à venir

Êtes-vous prêt pour la rébellion ?

Dès maintenant jusqu'à début octobre dans le monde entier

Bientôt un blocage près de chez vous !

De New York à Varsovie, la rébellion est lancée, et il ne tient qu'à vous d'y prendre part. Voir ici pour une liste des vagues de rébellions annoncées dans le monde entier.


Fashion Act Now

Début 2021 | Dans le monde entier

Si on ne résout pas le problème de la mode, on est foutus.

Derrière la rutilante façade de l'industrie la mode, se cachent moult violations de l'environnement et des droits de l'homme. Les émissions cette industrie de la mode représentent 10 % du total mondial, dépassant celles de tous les vols et transports maritimes internationaux réunis. La culture intensive du coton détruit la biodiversité et seuls environ 2 % des travailleurs de l'industrie du textile sont rémunérés par un salaire décent.

Action de protestation d'XR Fashion dénonçant le défilé de Victoria Beckham à Londres. Photo : Ben Darlington.

XR Fashion Action demande l'annulation de ces semaines de la mode, et appelle les activistes à boycotter cette industrie. Les intérêts financiers des industriels de la mode sont prioritaires, et leur profit passe avant tout. Nous ne pouvons pas attendre que ça change. Il nous faut déranger.

Si vous êtes un spécialiste, un acteur de l'industrie, ou un militant, lisant ceci et songeant que vous pourriez peut-être nous aider, merci de nous contacter !

Nous avons aussi besoin de votre aide pour financer cette campagne fondamentale. Vous pouvez consulter notre pplateforme de financement collaboratif pour plus d'informations sur notre campagne. Les fonds collectés financeront des actions dans différents pays.


À lire absolument

Une nouvelle étude révèle comment un régime alimentaire végétarien pourrait compenser les gaz à effet de serre émis durant 9 à 16 ans dans le monde entier.

Six jeunes militants portugais ont engagé un procès contre 33 pays pour violation des droits de l'homme en Europe, au vu des menaces qui pèsent sur leur avenir.

Le grave impact des vagues de chaleur de l'été sur 220 calottes polaires et glaciers.

"Pourquoi les femmes à la tête de mouvements pour le climat sont sous-estimées, voire invisibilisées"

Les incendies de Californie ont détruit plus de 400000 hectares cette semaine. De graves incendies sévissent aussi en Arizona et au Colorado.

Apartheid climatique rime avec montée des violences policières


Les adieux ventilés d'XR Pologne.

Merci !

Merci de nous avoir lu !

Si vous avez questions ou requêtes, merci de nous contacter en écrivant à xr-newsletter@protonmail.com.

Nous vivons une phase cruciale de l'histoire de l'humanité, et la rébellion a besoin d'argent pour relayer son message. Tout ce que vous pourrez donner sera fort apprécié.

Soutenir la Rébellion


À propos de la rébellion

extinction rebellion est un mouvement international, décentralisé, autonome, et apartisan, ayant recours à l’action directe non-violente pour faire pression sur les gouvernements, afin qu’ils prennent enfin les mesures radicales nécessaires pour faire face à l’urgence écologique et climatique. Notre mouvement est composé de toutes sortes de personnes aux profils variés, qui participent selon leurs capacités et disponibilités. Il y a des chances pour qu'il y ait un groupe local près de chez vous, qui serait ravi que vous vous fassiez connaître ! S'impliquer …ou vous pouvez aussi faire un don.

Fait avec amour et rage Extinction Rebellion (XR) est un mouvement collaboratif. Tous nos logos et visuels peuvent être utilisés à des fins non-commerciales, dans un objectif de sauvegarde de la planète. Cela ne veut pas dire que quiconque soit autorisé à créer T-shirts ou bagdes à notre effigie pour lever des fonds, ni en vue d'envoyer un pourcentage des ventes à XR. Nous ne commercialisons strictement rien à notre effigie, et quiconque le ferait s'engagerait à des poursuites. Le symbole de l'extinction a été créé en 2011 par l'artiste ESP, qui a mis ce logo à disposition d'XR dans ce même esprit : www.extinctionsymbol.info