Photo : Anthony Jarman

Chers rebelles,

Depuis son lancement, l'un des principaux objectifs de notre mouvement a été de rassembler jour après jour, des milliers de personnes de tous horizons dans les rues, et qu'elles s'engagent dans la désobéissance civile non-violente.

C'est ce discours et ces objectifs qui ont séduit les médias, qui ont permis une plus grande prise de conscience au sein du grand public, voire amené des membres de nos gouvernements à la table des négociations.

La pandémie du coronavirus a hélas mis fin à cette stratégie, de manière temporaire, et cela pourrait durer un peu plus longtemps. Les rues de nos capitales ne sont plus des endroits sûrs dans lesquelles organiser des mobilisations de masse, aussi noble que soit notre cause.

Mais ce n'est pas ce qui va nous arrêter, nous, les rebelles, et nous avons plein d'autres idées !

Dans cette édition, nous faisons état d'un nouveau genre de perturbation de masse via les outils numériques. Des groupes au Danemark et en Australie entre autres, ont lancé des campagnes d'actions numériques perturbatrices, qui ont attiré des rebelles du monde entier.

En utilisant ordinateurs portables et téléphones, ainsi que des logiciels spécialement codés, des centaines de rebelles ont bombardé des sites web de manière synchronisée, envahi les réseaux sociaux, et bombardé d'emails les plus gros pollueurs et leurs complices.

Mais ce ne sont pas les seules actions dont nous devrions nous réjouir ce mois-ci. Qu'il s'agisse de la symbolique de masse illustrée par les milliers de chaussures déposées à Trafalgar Square, et à La Haye, de la dénonciation d'une compagnie pétrolière appartenant au gouvernement à Zagreb, ou de la pulvérisation de faux pétrole sur le siège d'une banque qui finance l'industrie polluante, les rebelles trouvent toujours de superbes et audacieux moyens de dire la vérité tout en respectant la distanciation sociale requise.

Et nous sommes donc ravis de pouvoir annoncer le retour de la rubrique XR déchaîné. Il y a eu tellement de fantastiques actions ce mois-ci qu'une seule newsletter ne pouvait pas en faire le tour !

Nous sommes certes en période d'isolation, et de confinement, mais l'avenir est maintenant plus que jamais à portée de main, et c'est merveilleux de voir ce mouvement international prendre le futur à bras le corps.

Si vous voulez participer, merci de consulter notre site pour en savoir plus sur XR.

Pour échanger avec des rebelles dans votre région, cherchez à prendre contact avec le groupe local le plus proche de chez vous. S’il n’y a pas encore de groupe XR dans votre coin, il ne vous reste plus qu’à en lancer un !!

Si vous désirez consulter les éditions précédentes, c'est par ici.

Cette rébellion a besoin de vous. Si vous n'avez pas de temps à y consacrer, vous pouvez envisager de faire un don.

Soutenir la Rébellion

Sommaire

Gros plan sur des actions

Rebellion numérique au Danemark

6-9 MAI | En ligne Même quand les rebelles ne peuvent pas envahir les rues, ils peuvent envahir la toile.

Voici le message de XR Danemark, qui a récemment organisé un blocage des plus gros émetteurs de CO2 en ligne.

Blocage numérique : Dire la vérité aux compagnies pétrolières

Des rebelles danois ont créé une extension de navigateur web (voir ci-dessous) pour submerger certaines grosses compagnies polluantes d'une avalanche de demandes sur internet. Chaque demande contenait des messages d'un récent rapport environnemental des Nations unies exhortant à prendre immédiatement des mesures d'urgence.

Cette action peut être considérée comme l'équivalent digital d'une action qui consisterait à être nombreux à faire la queue chez McDO pour commander à répétition le fameux menu vegan et zéro-déchet qui n'existe pas, ad vitam aeternam.

Chaque jour, les rebelles ont ciblé une compagnie polluante différente, dont celles du secteur de l'industrie fossile : Shell et BP, la compagnie de frêt maritime Maersk, ainsi que le ministère des finances danois pour avoir récemment renfloué Scandinavian Airlines.

L'extension de navigateur 'Tell The Truth'

Les membres ayant participé à cette action numérique n'étaient pas forcément du Danemark, mais des rebelles des Pays-Bas, de Suisse, d'Italie, de Finlande, d'Allemagne, d'Australie, du Royaume-Uni, et de Pologne y ont aussi pris part.


La rébellion en ligne à l'autre bout du monde

10-20 MAI | Australie

Tandis que les Australiens s'efforçaient de sauver des vies à l'heure du Covid-19, le gouvernement australien, lui poursuivait l'extension de projets de l'industrie fossile. XR Australie a lancé une rébellion numérique pour riposter pendant le confinement.

La rébellion numérique repose sur quatre piliers : semer le plus de trouble possible en ligne, contrer le système délétère en proposant des alternatives justes, cibler les industries les plus toxiques, propager la bienveillance, et consolider les liens via l'entraide.

La semaine dernière, 100 rebelles ont assailli tous les posts sur les réseaux sociaux des quatre grandes banques australiennes , insistant sur le fait qu'elles financent la destruction du climat. Ce nouveau type d'action a connu un énorme succès, et montre que quelques rebelles seulement peuvent être à la fois très créatifs, et faire beaucoup de bruit, ne serait-ce que sur un plan virtuel.

La dernière action que nous relayons consiste à enjoindre des rebelles à repeindre les rues de slogans/affiches énonçant la vérité sur la crise climatique tout en respectant les règles de distanciation sociale.

Lundi, des rebelles ont ciblé le ministre de l'environnement et la compagnie Peabody Energy, pour avoir signé un accord, et autorisé l'implantation d'une mine de charbon à proximité d'une importante réserve d'eau à Sydney, via email et géo-bombardement localisé.


Des chaussures vides pour dénoncer les renflouements insensés

17 APR - 18 MAI | La Haye & Londres

1000 paires de chaussures alignées devant le Parlement néerlandais à La Haye. Photo : Catharina Gerritsen

Les manifestations de masse ayant été interdites pendant le confinement, les rebelles de La Haye et de Londres ont trouvé une alternative créative : occuper l'espace public avec des paires de chaussures, chaque paire représentant un rebelle qui proteste - une action contre l'aveuglement du gouvernement pendant cette pandémie.

Des rebelles de XR Pays-Bas ont occupé la place devant le parlement néerlandais en y installant plus de 1000 paires pour protester contre l'adoption du plan de sauvetage de secteurs polluants par le gouvernement, dont la compagnie aérienne KLM, et l'aéroport de Schipol. Ils ont également revendiqué la mise en place d'une assemblée citoyenne pour décider de la gestion de la pandémie du Covid, et d'une transition vers un avenir plus juste et plus durable.

À Londres, les rebelles ont envahi Trafalgar Square en y disposant plus de 2000 paires de chaussures d'enfants, exhortant le gouvernement à agir sur la crise climatique à l'heure où l'on se rétablit de la pandémie du coronavirus, afin que les enfants et les jeunes n'aient pas à subir les impacts d'une crise bien plus grave.

Trafalgar Square, Londres. Photo : Anthony Jarman

Dr Deepa Shah, médecin à Londres a déclaré : "Nous vivons l'un de ces rares moments de l'Histoire lors desquels tout peut changer. Tout au long de cette pandémie, les Britanniques ont compris combien notre santé et notre bien-être étaient importants."

Plusieurs chemins s'offrent à nous dorénavant. Nous pouvons choisir de retourner à l'anormal, à l'avant délétère, ou bien choisir de donner une chance à nos enfants d'avoir un avenir. La pandémie de Covid va prendre fin, mais les bouleversements écologiques et climatiques sont toujours là. Les gouvernements doivent prendre des mesures immédiatement pour assurer notre avenir."

Les chaussures ont été collectées auprès de voisins, de parents, d'enseignants, et seront données à l'association Shoe Aid.

La Haye. Photo : Catharina Gerritsen


Le sale plan de la Croatie

22 AVR | Zagreb, Croatie

Place Ban Jelačić. Photo : Matej Kožić

La première des deux actions menées par les rebelles de XR Zagreb était un message écrit à la craie sur la place Ban Jelačić à l'occasion de la Journée de la Terre : 'Notre monde est en crise, rebellons-nous avec amour.'

La deuxième action visait la compagnie pétrolière croate INA.

Six mois après le lancement du Green Deal de la Commission européenne, visant à réduire les émissions de CO2, et la combustion d'énergies fossiles dans l'Union Européenne au cours des trois prochaines décennies, le gouvernement croate, qui détient 45 % des parts de l'INA, a signé un contrat avec la compagnie pour ses six mois de présidence de l'UE.

Tout en se gaussant de durabilité en pratiquant allègrement le greenwashing, l'INA a récemment investi l'équivalent de plus de 5 milliards d'euros dans ses rafineries de Rijeka et Sisak. Les rebelles de Zagreb exhortent leurs dirigeants politiques à rompre leurs liaisons dangereuses avec ces compagnies pétrolières, et à écouter ce qu'en dit la communauté scientifique.

Rebelles déployant une banderole devant le siège de l'INA : "Des énergies renouvelables pour sauver la planète". Photo : Matej Kožić


Oil Spray for Barclays

7 MAI | Londres, Royaume-Uni

Rebelles déployant leur banderole après avoir recrépi la façade vitrée du siège de Barclays à Londres de faux pétrole

Le vendredi 7 mai, trois rebelles masqués respectant les distances sanitaires, ont mené une action devant le siège de Barclays à Londres, le matin même de l'assemblée générale annuelle de la banque.

Asperger le bâtiment de faux pétrole, le message était clair : Barclays se doit de respecter les objectifs qu'elle s'est récemment fixés pour parvenir à la neutralité carbone , et cesser ses financements indécents des secteurs de l'industrie fossile , d'un montant qui s'élève à hauteur de 95 milliards de livres, soit près de 107 milliards d'eurosces trois dernières années, le plus élevé de toutes les banques européènnes.

Les rebelles ont également exigé que la banque travaille de concert avec les gouvernements du monde entier, pour participer à la mise en place de la seule alternative réaliste du monde post-Covid : la transition écologique.

Cela ne signifie pas seulement se désinvestir des secteusr des énergies fossiles pour réduire les émissions mondiales de CO2, mais aussi d'investir immédiatement dans les alternatives décarbonées. Le prix du pétrole étant à un niveau historiquement bas, et cette industrie etant en difficulté, le moment est venu.


XR déchaîné

Qui aurait cru que nous aurions trop d'actions à rapporter dans une seule newsletter en cette période de confinement ? Vous êtes incroyables les rebelles ! Continuez comme ça ! Par ici pour lire l'intégralité de XR Déchaîné et découvrir d'autres superbes et courageuses actions que nous n'avons pas pu intégrer dans cette édition.

De haut en bas et de gauche à droite, photos de Seebrucke, Dresde, et Heidelberg.

Des rebelles allemands et autrichiens n'ont eu cesse d'envahir les places de parking en ville , pour remplacer les voitures par des jardinières géantes, y intégrant le plus souvent un dispositif pour garer des vélos. Selon eux le jardinage urbain participe à une meilleure qualité de vie, renforce les liens sociaux, et contribue à l'auto-suffisance d'une ville.

À Sarrebruck en Allemagne, des membres d'XR et d'Animal Rebellion ont déversé du colorant vert dans deux des fontaines de la ville, pour donner de la visibilité à la catastrophe écologique et climatique. Sur la pancarte, on peut lire 'La politique climatique nous empoisonne !'

Au Royaume-Uni des rebelles de St Ives, en Cornouailles, ont lancé la campagne No Going Back Sundays. Portant des masques et respectant les mesures de distanciation sociale, ils s'affichent avec des pancartes faites maison sur un site local majeur tous les dimanche à 10h du matin. L'idée a vite été reprise par d'autres groupes du pays, et même au-delà.

Des rebelles de Cambridge et d'autres groupes au Royaume-Uni ont aménagé leurs rues de façon à ce qu'elles soient plus agréables, en y ajoutant de nouvelles pistes cyclables. Vous trouverez le guide pour mener cette action ici si vous avez aussi envie de vous réapproprier les rues.

Voir la rubrique XR Déchaîné dans son intégralité ici


Évènements à venir

Mois de sensibilisation à la libération en Afrique : La parole des femmes

8-25 MAI | 7h-8h30 CET | En ligne

Ce mois-ci , c'est le Mois de la libération en Afrique- une célébration internationale des savoirs et de la culture panafricaine, défiant un système qui a tenté de les supprimer et de les éradiquer.

Le réseau de solidarité internationale d'XR, qui établit des liaisons entre différents mouvements de résistance de l'hémisphère sud, XR Youth UK et le African Voices Forum, s'est fédéré pour organiser une série de webinaires de discussions sur le pan-africanisme.

Le dernier, 'Paroles de femmes', portera sur les luttes des femmes qui ont été déplacées en raison des conflits, et du changement climatique en Afrique et plus généralement dans l'hémisphère sud. Les noms des militantes qui prendront la parole lors de cet événement seront annoncés dans le courant de la semaine.

Vous pouvez visionner les deux premières discussions en cliquant sur ces liens : 'The Global Black Experience of Ecocide' et 'Youth In Action'.

Le changement c'est maintenant : Décdidons-en ensemble

30 MAI| Devant les locaux de votre municipalité

Alors que les mesures de confinement s'atténuent un peu partout, nous nous retrouvons à un carrefour.

Prioriser la santé publique ou prioriser le profit. Sauver les gens et la planète ou sauver les secteurs industriels qui nous tuent. Nous avons le choix. Faire confiance aux gens ou faire confiance aux gouvernements en ce qui concerne notre avenir. Nous avons le choix.

Il est temps de faire confiance aux citoyennes et citoyens, de décider ensemble comment nous voulons gérer la pandémie de Covid, et de nous préparer à de prochaines crises, afin que cela ne se reproduise pas. Dans le cadre d'un monde post-coronavirus, nous demandons la mise en place d'une assemblée citoyenne qui ait un pouvoir décisionnel, pour pouvoir choisir comment nous voulons relancer l'économie, la démocratie, et la perspective d'un avenir.

Le samedi 30 mai, apportez ce message à votre municipalité, tout en respectant bien évidemment les normes sanitaires. Veillez à y aller seul, à porter un masque, et à rester à une distance de sécurité de 3 mètres.

Cette action est organisée par XR UK, mais nous espérons que d'autres rebelles y prendront part le même jour. Par ici pour en savoir plus.


Annonces

Naissance d'XR EU

La planification d'une rébellion européènne à Bruxelles ayant été ajournée pour cause de pandémie de Covid, des rebelles de toute l'Europe ont décidé de s'organiser, et de créer cette nouvelle branche - XR EU.

XR EU a été créé pour que les branches de différents pays d'Europe puissent se coordonner, et lancer des actions ciblant l'Union Européènne. Le groupe veut faire pression sur l'institution pour qu'elle fasse passer le Vivant avant le profit, et reconnaisse la nécessité d'une justice climatique, écologique et sociale.

Si vous souhaitez aider XR EU à atteindre ces objectifs, proposez vos compétences ! Pour participer ou en savoir plus, contactez xreustrategy@protonmail.com ou consultez leur page Facebook.

On recherche des auteurs et rédacteurs rebelles !

Nous sommes peut-être confinés, mais il y a nombre d'histoires et sources d'inspiration à relayer, pour continuer à s'informer et à faire vivre la rébellion.

Si vous voulez faire partie de l'équipe qui sonde les problématiques majeures relatives à l'urgence climatique et écologique, c'est le moment ou jamais : l'équipe du site web global recherche des rédacteurs pour alimenter le blog !

Nous recherchons des auteurs et des rédacteurs bénévoles qui aient l'œil. Toutes ces missions peuvent être remplies à distance. Une expérience préalable n'est pas indispensable, mais constitue certes un atout précieux ! Si vous êtes intéressé, merci de bien vouloir remplir ce questionnaire.

On recherche des volontaires pour gérer les réseaux sociaux

L'équipe du Global Support est un point central d' XR dans la mesure où elle est internationale, et le groupe de travail Media & Messages utilise différents médias pour relayer les informations, et mettre en relation les groupes XR du monde entier. L'équipe recherche des volontaires pour aider à créer et à coordonner du contenu publié sur les réseaux sociaux.

Si vous avez de l'expérience en matière de gestion de pages telles que celles de Facebook, Instagram, Twitter ou YouTube, en matière de streaming ou de montage vidéo, en matière de relations publiques avec des personnes influentes, merci de bien vouloir nous contacter.

Vous pouvez remplir ce formulaire ou nous envoye un email à XRint-onboarding@protonmail.com

XR Podcasts: : 'Why 2050 is Too Late' (Pourquoi est-ce que 2050 c'est trop tard) et 'Less is More' (Avec moins, on a bien plus)

Nos derniers podcasts : Dans l'épisode 11 nous abordons l'addiction de la société à une croissance sans fin, sur une planète dont les ressources ne sont pas infinies, avec Jason Hickel. Il va falloir faire quelque chose.

Dans l'épisode 10, l'équipe du podcast a interrogé des scientifiques sur l'objectif zéro émission nette du gouvernement britannique pour 2050. Ils exposent en quoi cette date met en danger non seulement l'espèce humaine, mais aussi toutes les autres formes de vie sur la planète.

On recherche des artistes pour l'en-tête de la newsletter internationale !

Crédit : Olivia Burnett

Nous sommes confrontés à une situation d'urgence mondiale sans précédent. La vie sur Terre décline, les scientifiques s'accordent à dire que nous sommes précipitamment entrés dans une ère d'effondrement écologique et climatique, que nous vivons la sixième extinction de masse que nous avons nous-même provoquée.

Si vous aimeriez voire votre œuvre figurer comme en-tête de cette newsletter, envoyez-nous vos créations au format 2:1 à 3:1 en haute résolution, à xr-newsletter@protonmail.com.


À lire absolument

  • Reset:. Un site web alimenté à l'énergie renouvelable qui propose une vision écologique d'Internet.
  • Carbon Brief: Le coronavirus serait 'à l'origine de la plus importante réduction d'émissions de CO2 de l'année'.
  • Scientific American: 'Pourquoi est-ce que le taux de CO2 dans l'atmosphère ne baisse pas plus à l'heure du confinement international?'
  • The Dark Mountain Project:. Une interview avec Charles Eisenstein sur la nécessité d'une 'dissolution majeure' de nos modes de vies pour que nous puissions 'vivre dans un monde meilleur'.
  • The Conversation: 'Cessons de nous rejeter la faute les uns les autres quant au bouleversement climatique, le coronavirus témoigne de ce que nous pouvons accomplir tous ensemble'.

Figures d'XR

Joel, Chili

"Je vis à Chaitén, une ville en Patagonie au Chili. La nature dans cette région est magnifique, et on y est forcément connecté. Mes parents m'ont appris à l'aimer et à m'en sentir proche.

Je suis un membre de la communauté autochtone, le peuple mapuche. Nous sommes très attachés à la protection de la nature qui nous entoure. J'ai appris qu'on a tendance à ne pas aimer ce que l'on ne connait pas, et c'est pour ça que c'est important pour les gens de comprendre, et de faire l'expérience de la nature.

Nous avons parfois de longues périodes sans eau. Dans notre région, nous sommes très conscients que le changement climatique affecte principalement les personnes les plus pauvres, alors que les régions et les personnes les plus riches le sont moins..."

Vous pouvez lire l'intégralité de l'histoire de Joel ici.

Nous recevons de superbes histoires, et aimerions aussi connaître la vôtre. Pour en lire d'autres – ou pour nous transmettre la vôtre – rejoignez notre groupe Facebook.


Merci !

Merci d'avoir pris le temps de nous lire. Même en période de confinement, il se passe tellement de choses au sein du mouvement, que nous prenons à peine le temps de conclure nos missives.C ontinuez ainsi, ne vous arrêtez surtout pas dans votre lancée ! Et si vous avez requêtes ou questions, n'hésitez pas à nous en faire part en nous écrivant à xr-newsletter@protonmail.com.

Nous vivons une phase cruciale de l'histoire de l'humanité, et la rébellion a besoin d'argent pour relayer son message. Tout ce que vous pourrez donner sera fort apprécié.

Soutenir la Rébellion