Rebel Daily 7

A fire they can’t put out

Tuesday, October 15, 2019 by Extinction Rebellion

15 Octobre 2019 par Extinction Rebellion

La police nous confisque maintenant le droit de

manifester

Trafalgar Square laissé sans rebelles.

Nous nous y attendions depuis le départ. Ce qui nous surprend, c’est la façon dont les choses se sont passées : après nous avoir fait converger toute la semaine vers cet endroit ‘sécuritaire’ pour les manifestations, la police a annoncé à 20.30 hier soir que le site devait être évacué pour 21.00. Les rebelles ont à peine eu le temps de revenir sur place pour récupérer leurs effets.

La conséquence prévisible (et sans doute voulue) a été la confiscation d’un tas de matériel de camping et autre type d’équipement. Depuis le tout début, cette approche du genre “prenons leurs affaires” a attiré beaucoup de critiques et de questions légales. Hier soir, la police a beau avoir ajouté quelques tentes aux 80 tonnes d’objets déjà confisqués, elle n’en récolte qu’un abîme croissant entre son devoir de protection publique (incluant la protection des manifestations) et ses actions réelles.

Le droit de manifester ne semble pas peser très lourd de toute façon : au moment même où Trafalgar Square était nettoyée, la police annonçait aussi l’interdiction posée à XR de manifester où que ce soit sur le territoire de Londres.

La légalité de cette interdiction est encore plus douteuse que celle des confiscations. Un expert la décrit comme “un énorme abus de pouvoir”. La vis-à-vis du ministre de la Police, issue du parti d’opposition, a déclaré plus tôt en cours de semaine sur une scène de XR : “Le droit fondamental de manifester ne devrait être criminalisé dans aucun cas”. Nous supposons qu’elle n’est pas fan de cette nouvelle action policière. C’était d’ailleurs le cas de plusieurs MEPs présents au Square hier soir ; l’une d’entre elles a même été arrêtée alors qu’elle venait affirmer son soutien.

Dans ce contexte, tout ce que nous ferons dans les jours qui viennent ne sera plus “seulement” dédié à l’avenir de la planète, mais aussi à notre droit fondamental de manifester dans ce pays. Nous avions déjà planifié en grand pour la semaine, il semble que la barre soit encore plus haute que prévu...

Nous ne nous laisserons pas intimider. Nous allons nous hisser au-dessus de la sournoiserie. À bientôt, sur la rue !

Si vous désirez rester à l’affût des événements, tapez le code QR tout en bas afin d’accéder à la page “Rebellion Needs” qui contient des liens avec toutes les actions principales. Pour stimuler votre inspiration et vous rappeler que vous n’êtes pas seuls, poursuivez votre lecture !

Pour offrir votre aide, recourez à notre guide and apprenez-en davantage sur XR. Pour entrer en contact avec des rebelles de votre localité, identifiez votre groupe XRle plus proche. En l’absence d’un groupe actif près de chez vous, songez à créer le vôtre!

Si vous voulez lire les nouvelles des jours précédents, vous pouvez les trouver ici.

Nous entrons dans une phase cruciale de l’histoire de l’humanité. Notre Rébellion aura besoin de fonds pour faire entendre son message. Tout ce que vous pourrez offrir sera grandement apprécié.

Contenu

  • Faits saillants
  • XR déchaînée
  • XR contenu
  • Les humains de XR

Faits saillants

Publiciser le message de XR à travers l’Inde

12-13 OCT | Inde

Samedi, 50 manifestants sont sortis dans les rues de Bhubaneswar, la capitale d’Odisha. Une mort collective a été suivie d’un moment de silence en hommage aux rebelles arrêtés. Les participants ont aussi signé une lettre à l’intention du ministre en chef de l’État d’Odisha, exigeant des actions immédiates en vue de l’urgence climatique et écologique.

Pendant le weekend, XR Guwahati se trouvait au “Big Burp” – le plus grand festival de musique et nourriture de la ville. Leur étal offrait de l’information sur la crise écologique et invitait les visiteurs à s’inscrire pour les manifestations à venir. Le dimanche, des membres de XR sont montés sur la scène pour s’adresser à la foule, secondés par un vidéo de XR sur grand écran. Ils devaient en partie cette formidable opportunité au fait que certains membres du groupe local Rain in Sahara font aussi partie de XR.

XR Delhi a proposé un dimanche de régénération à Central Park. De l’information, du yoga, des méditations guidées, du soutien pour l’éco-anxiété et de la musique live ont précédé l’événement principal de la journée : des assemblées publiques sur des lieux publics. Pour illustrer la conviction de XR quant aux bienfaits de l’action positive (combinée aux perturbations), la journée s’est terminée sur un grand nettoyage collectif du parc.

London: L’argent en se mange pas

Les rebelles de Londres ont envahi le quartier de la haute finance, de Barclays à la Bank of England, avec une formidable énergie XRienne! Comme le dit un rebelle : aucune banque ne prendrait un risque aussi majeur que celui du gouvernement qui est en train de risquer nos vies.

Des rebelles costumés en canari se sont collés au Walkie Talkie Building, illustrant la remarque malicieuse du Président irlandais selon laquelle : “Si nous étions des mineurs, nous aurions des tas de canaris morts jusqu’aux genoux”. D’autres ont créé des mises en scène devant BlackRock, le plus grand investisseur mondial en mines de charbon et compagnies de gaz.

D’autres encore se sont simplement assis au milieu de la rue, devant la Bank of England. Parmi eux, un Rabbi émérite et vétéran activiste écolo. Peu avant son arrestation, il a décrit XR en ces mots : “C’est de l’activisme, mais c’est aussi une entreprise de reconstruction, une façon de montrer que la société fonctionne mieux quand les gens collaborent”.

Les rebelles de Londres se sont vus offrir de nombreux sanctuaires, une mesure essentielle après la visite surprise de la police à Trafalguar Square, très tard en soirée. De nombreux rebelles ont été arrêtés et le site a été entièrement évacué, sauf pour un fermier âgé de 71 ans et originaire du pays de Galles, vaillamment collé à la superglue. Lundi soir a apporté de nouvelles menaces de la part de la police qui repousse les frontières de la légalité et dépasse potentiellement les bornes afin de mettre fin à cette Rébellion. Nous continuerons sans relâche. Au terme du Jour 8, les rebelles dormaient paisiblement aux Pleasure Gardens de Vauxhall, en attendant de voir ce que demain apportera. Ne vous inquiétez pas: nous avons encore plus d’un tour dans notre sac.

Pour des mises à jour et des nouvelles de chacun des sites, utilisez ce lien :

London Newsletter

Rebelles de Londres, voyez notre Rebellion Needs pour les façons pratiques dont vous pouvez soutenir les rebelles en action dès maintenant. Pour un résumé de la réponse médiatique du jour, consultez ce document.

Et pour la Rébellion en temps réel, essayez notre toute nouvelle radio rebelle ! Où que vous soyez, vous pouvez nous appeler au +44 7367 900650.

Berlin dit Merci et Bonsoir

14 OCT | Berlin, Allemagne

Lundi a marqué le dernier jour du Camp Climatique de Berlin et de son intense activité à travers la ville. Chaque jour, le Camp Climatique a mis en place un “Hôtel de Ville” afin de donner vie à la troisième requête de Xr : que la justice écologique et climatique soit dirigée selon les décisions d’une assemblée civique.

Après une semaine de discussions ouvertes et productives de la part d’experts, ainsi que de nombreux débats, certaines des idées générées ont été exposées à l’extérieur du camp, en face de l’édifice parlementaire du Reichstag.

Étant donné le manque de réponse officielle de la part du gouvernement allemand au cours de la semaine dernière, il est difficile de savoir s’il a ou non prêté l’oreille aux manifestations. Les rebelles allemands, quant à eux, ont signifié que leur camp est peut-être terminé, mais que leur travail se poursuit. Ils ont aussi fait leurs au-revoir et leurs chaleureux remerciements à tous les rebelles scandinaves - Suédois, Danois, Norvégiens et Finlandais - qui rentrent maintenant chez eux après avoir contribué à faire de la Rébellion de Berlin un succès retentissant et multinational.

Jakarta - Marche le long de rues-naufrage

13 OCT | Jakarta, Indonésie

Dimanche, les rebelles de la ville de Jakarta, célèbre pour sa circulation routière intense (et le fait qu’elle soit en train de couler) ont marché pendant quatre kilomètres le long du plus grand boulevard à péage. Ils exigeaient une solution à la crise climatique qui menace de submerger 95% de la ville d’ici 2050.

L’affaissement du sol de Jakarta, dû au drainage aquifère souterrain, signifie que la moitié de la ville se trouve déjà sous le niveau de la mer. Joko Widodo, président de l’Indonésie, a annoncé le déplacement de la capitale vers un site encore à édifier sur l’île de Bornéo, île déjà ravagée par la déforestation et par les feux de forêt.

Montréal sort en pyjama et boit du Klim-Ade symbolique

Montréal n’est pas endormie. Environ 40 rebelles ont éveillé la ville à l’urgence de la situation en grand style, en ralentissant la circulation par un “essaimage en pyjama”. Les rebelles ont traversé plusieurs fois la rue malgré le feu rouge, et se sont postés au milieu pendant quelques minutes en brandissant des messages appropriés (polis) avant de se retirer pour laisser libre cours à la circulation.

Samedi, 60 rebelles ont formé la première “masse critique à vélo” sur la rue Sherbrooke Ouest. Habillés pour l’occasion et munis de drapeaux XR, de pancartes et d’herbes fraîchement cueillies, les cyclistes ont pacifiquement occupé une voie de circulation et se sont approprié un espace de la taille d’un pâté de maison, le tout avec le soutien de la SPVM (police montréalaise) qui les a même encouragés à brûler les feux rouges !

Dimanche a vu une variante créative de la “mort collective” : 50 rebelles ont bu une gorgée symbolique de KlimAde avant de s’effondrer. Klim-Ade est une boisson froide “qui vous RAFRAÎCHIT pendant que la planète se RÉCHAUFFE !”, disponible en quatre saveurs : Déni Délicieux, Délicat Désespoir, Business as Usual aux petits fruits, et Inaction Irrésistible. Bea, une rebelle de 14 ans, a expliqué que l’événement visait à éduquer les gens au sujet des barrières psychologiques qui nous retiennent d’agir. Aussi tentantes qu’elles le paraissent, chacune des saveurs nous mène à l’extinction. Cette manifestation dans le Centre-ville de Montréal a mis fin à la semaine de rébellion, mais soyez sans crainte : de nouvelles perturbations ne sauraient tarder.

Gambia - Quand il pleut, c’est un déluge

14 OCT | Banjul, Gambie

Hier, les Protecteurs de la Terre de la Gambie ont subi des averses torrentielles pendant leur action dans la capitale de Banjul, mise en place par l’organisation de la conservation locale, Climate Save Gambia. Les organisateurs dénoncent le manque d’initiatives par rapport à la faible prise de conscience de la situation climatique de la part de la population gambienne.

Les membres locaux de XR ont préservé du déluge les enfants en route pour l’école, avant de marcher à travers la ville. Les enfants ont chanté leur exigence d’une justice climatique. Le groupe a fait appel au gouvernement pour “des actions drastiques en vue de stopper la menace et les traumas auxquels nos enfants sont quotidiennement confrontés”.

Les rebelles de Melbourne coulent et se relèvent

13 OCT | Melbourne, Australie

Dimanche, les rebelles de Melbourne ont mis fin à leur Rébellion avec une “noyade collective”, “un acte symbolique de noyade et de retour à la vie”. Plus de 500 rebelles ont parcouru un territoire volé aux aborigènes Wurrundjeri-willam, jusqu’à la rue Brunswick dans la banlieue de Fitzroy. La noyade collective a été sombre, ouverte par une procession funéraire en hommage aux protecteurs de la Terre ayant sacrifié leur vie dans la lutte pour notre avenir. Aucune arrestation n’a été faite lors de cette occasion; l’atmosphère était celle d’une célébration, après une semaine entière de rébellion et 111 arrestations.

XR Sri Lanka : rafraîchissement, recyclage et rébellion

12 OCT | Colombo, Sri Lanka

Samedi, XR Sri Lanka a collaboré à sa toute première grève-nettoyage de la plage, à la plage Dehilawa de Colombo. Plus de 40 bénévoles ont participé à l’événement et rempli plus de 50 sacs de poubelle en l’espace de 250 mètres de plage. Les enfants du voisinage se sont aussi mis au travail. Tous les déchets ont été triés et dirigés vers le recyclage. Le Styrofoam sera rendu aux entreprises qui le produisent.

Les rebelles ont aussi mis en scène une mort collective sur la plage pour éveiller la population aux effets dévastateurs de la pollution des océans et de l’urgence climatique en général.Le Sri Lanka est le deuxième pays le plus vulnérable aux conséquences des changements climatiques, un rappel tragique de la façon dont ceux qui contribuent le moins à l’urgence climatique en souffriront le plus. Plusieurs autres nettoyages de plage suivront bientôt, ainsi que des reforestations rebelles. Pour vous tenir au courant du programme de XR Sri Lanka, consultez sa page Facebook

XR Déchaînée

Voyez d’autres magnifiques actes de courage de la Rébellion Internationale dans XR Déchaînée. Il y a tant à dire !

Rio. Une “Manif de la Terre” à la plage d’Ipanema Beach pour publiciser le défi de XR. $2

Rome. Des rebelles italiens terminent leur septième jour de jeûne avec un repas de cendres pour symboliser le manque de nourriture sur une planète qui meurt. On décèle des accents catholiques de rédemption et de pardon.

Indonesie. Darurat Iklim = Urgence climatique

Poland. Rebelles rouges à Poznan.

Salt Lake City. Les oiseaux de l’Utah se noient dans les #Urgence Climatique.

Île de Vancouver Island. Le Pont Johnson Street.

Londres. Les quatre membres d’une famille se tiennent par la main dans le quartier financier de Londres, repère de criminels climatiques.

Berlin. La cantine du Camp allemand.

XR Contenu

* 

Une enquête a été lancée, visant à déterminer si la police a effectivement utilisé une force excessive contre les rebelles de Bruxelles.

* 

Le discours édifiant de George Monbiot : Pourquoi les Bizarres sont destinés à changer le monde

* 

Une réflexion importante sur ce qu’il faut faire pour déconstruire les privilèges de la classe moyenne à l’intérieur de XR * Le fameux vidéo de Mr Broccoli en état d’arrestation

Les humains de XR

Clare

“J’ai gagné les rangs de XR à partir de loin. Je vivais en Californie où je faisais de l’activisme politique pour le climat et les droits civiques. Ma part britannique remarquait ce qui se passait à Londres et j’ai eu l’impression que je devais absolument y être. J’ai carrément remballé trente ans de ma vie et j’ai déménagé pour une période indéterminée, probablement en permanence. Rien n’est plus urgent.

Ma vie quotidienne est très affectée par ma conscience de l’urgence climatique. Je vivais en Californie lors de l’élection de Donald Trump. Ce matin-là j’ai décidé que, si jamais je devais mourir jeune, ce serait en combattant au nom de la Terre. Depuis, j’ai vécu chaque jour avec cette urgence, comme à l’affût d’une tempête imminente." Nous recevons des histoires humaines fascinantes et aimerions beaucoup connaître la vôtre. Pour en lire davantage - ou pour écrire votre histoire - joignez-vous à notre groupe sur Facebook.


À propos de la rébellion

extinction rebellion est un mouvement international, décentralisé, autonome, et apartisan, ayant recours à l’action directe non-violente pour faire pression sur les gouvernements, afin qu’ils prennent enfin les mesures radicales nécessaires pour faire face à l’urgence écologique et climatique. Notre mouvement est composé de toutes sortes de personnes aux profils variés, qui participent selon leurs capacités et disponibilités. Il y a des chances pour qu'il y ait un groupe local près de chez vous, qui serait ravi que vous vous fassiez connaître ! S'impliquer …ou vous pouvez aussi faire un don.

Fait avec amour et rage Extinction Rebellion (XR) est un mouvement collaboratif. Tous nos logos et visuels peuvent être utilisés à des fins non-commerciales, dans un objectif de sauvegarde de la planète. Cela ne veut pas dire que quiconque soit autorisé à créer T-shirts ou bagdes à notre effigie pour lever des fonds, ni en vue d'envoyer un pourcentage des ventes à XR. Nous ne commercialisons strictement rien à notre effigie, et quiconque le ferait s'engagerait à des poursuites. Le symbole de l'extinction a été créé en 2011 par l'artiste ESP, qui a mis ce logo à disposition d'XR dans ce même esprit : www.extinctionsymbol.info