Global Newsletter #67

Going, Going, Gone!

Friday, August 12, 2022 by Extinction Rebellion

*Des rebelles manifestent devant le gouvernement local de la ville de Goma, en République démocratique du Congo, pour tenter d'empêcher la vente aux enchères de terres protégées pour le forage pétrolier.

Dans ce numéro: La vente aux enchères de pétrole en RDC | Les expulsions de Maasai en Tanzanie | Dernière Rénovation |

Introduction

Cher rebelle,

Alors que le Nord du monde se débat dans un été extrême de vagues de chaleur, incendies et crues soudaines, les habitants du Sud du monde doivent lutter pour leur survie alors que leur climat devient de moins en moins propice à l'habitation humaine.

Pourtant, dans Gros plan sur des actions, nous voyons comment même les pays les plus menacés par le réchauffement de la planète abandonnent leurs engagements climatiques au nom de la croissance économique. Les rebelles de la République démocratique du Congo (RDC) se démènent pour empêcher leur gouvernement de vendre aux enchères de précieuses tourbières et réserves naturelles à des compagnies pétrolières.

Les plans du gouvernement de la RDC découlent, au mieux, d'un désir de réduire la pauvreté nationale, au pire, d'une cupidité personnelle. Mais comme la plupart des autres pays du Sud, la RDC est freinée par une spirale de la dette de plus en plus profonde envers le Nord - des nations riches qui ont elles-mêmes un passé de promesses climatiques non tenues et de corruption financière.

La chasse au trophée et le tourisme de safari alimentent l'expulsion violente des Maasai de Tanzanie.

Dans notre dernier numéro, nous vous avons parlé de la campagne Debt for Climate qui a mis en lumière l'injustice financière qui sous-tend ce qui se passe aujourd'hui dans des endroits comme la RDC. Pour en savoir plus sur la prochaine campagne Debt for Climate, consultez la rubrique Actions à venir.

Notre deuxième histoire suit le peuple indigène Maasai qui est expulsé de ses terres ancestrales au nom de la conservation de la nature. Ce qui se passe en Tanzanie est un exemple de conservation fortifiée, et vous pouvez en savoir plus sur cette forme grotesque et colonialiste d'environnementalisme, alimentée par le tourisme de safari et les entreprises de blanchiment écologique, dans Gros plan sur des actions.

Les militants de Dernière Rénovation sont brutalement arrêtés par la police après avoir bloqué la course cycliste du Tour De France.

Bien que l'été soit de plus en plus chaud, la plupart des habitants des pays du Nord s'offrent encore le luxe d'ignorer la crise climatique et écologique. C'est pourquoi les éco-activistes qui troublent la paix de manière spectaculaire sont si importants.

Le nouveau groupe Dernière Rénovation a fait parler de lui en France et à l'étranger en perturbant de manière audacieuse de grands événements sportifs. Vous pouvez en savoir plus sur eux dans notre rubrique Eclat du mois.

Souscrivez à Global Newsletter et recevez-la chaque mois dans votre boîte aux lettres électronique!

*La lettre d'information mondiale vous est proposée par XR Global Support, un réseau mondial de rebelles qui fournissent des subventions, des formations et des technologies pour aider notre mouvement à se développer. Nous avons besoin d'argent pour continuer notre travail crucial. Tout ce que vous pouvez donner est apprécié.*

Soutenir la Rébellion

Table des matières

  • Gros plan sur des actions : Vente aux enchères de pétrole en RDC, expulsions de Maasai en Tanzanie.
  • Tour d'horizon des actions : Pays de Galles, Espagne, Pays-Bas, Royaume-Uni, Argentine.
  • Newsletter XTRA : Belgique, Italie, Autriche, Gambie, USA, Australie, Mexique…
  • L'éclat du mois : Dernière Rénovation.
  • Actions à venir : Debt For Climate 2, Stockholm Rebellion.
  • Annonces : Rejoignez Global Support, XR Art.
  • A lire absolument : Feel the Heat, Solarpunk Showcase (11 ans et moins).

Temps Forts de l'Action

Gardez le Congo sans fossile !

16 JUILLET - 3 AOÛT | RDC

Les rebelles défilent dans la ville de Goma pour demander l'annulation de la vente aux enchères de forage pétrolier.

Les rebelles de la République démocratique du Congo (RDC) se sont mobilisés pour stopper les projets d'exploration pétrolière dans le pays, qui risquent de détruire des forêts tropicales et tourbières vitales.

Des marches ont été organisées dans les rues des villes, une campagne de sensibilisation a été menée auprès des communautés autochtones des villages touchés et une campagne de sensibilisation mondiale a été lancée par le biais des médias sociaux.

Le gouvernement de la RDC a mis aux enchères 27 blocs pétroliers (de vastes portions de terre), dans l'espoir que des compagnies pétrolières internationales achètent les droits d'exploration et d'exploitation. Or, ces blocs comprennent la plus grande région de tourbières au monde (ce qui en fait l'un des puits de carbone les plus vitaux) ainsi que d'anciennes forêts tropicales et même des parties du parc national des Virunga, un site classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

Les rebelles rendent visite aux villageois d'Ishasha pour leur expliquer les impacts néfastes de l'exploitation pétrolière.

Les rebelles de XR Université de Goma et XR Rutshuru ont rendu visite aux communautés indigènes vivant sur ou autour des terres affectées par Virunga pour les informer des plans du gouvernement, créer des groupes de surveillance et aider à mobiliser une résistance pacifique.

Les rebelles pensent qu'avec une opposition communautaire suffisante, le gouvernement pourrait être contraint de modifier ses plans. Ils profitent également des réunions pour discuter de l'héritage raciste de la conservation coloniale, également connue sous le nom de conservation des forteresses, où les fonctionnaires de l'État considèrent les populations autochtones comme des problèmes à régler (souvent violemment), plutôt que comme des gardiens experts de leurs propres terres.

Auparavant, les étudiants de l'Université XR de Goma avaient défilé à travers la ville jusqu'au siège du gouvernement régional, déclarant au gouvernorat de la province du Nord-Kivu que la mise aux enchères des blocs pétroliers était suicidaire et que la RDC devait s'en tenir à l'accord qu'elle a signé lors de la COP26 pour protéger les forêts tropicales congolaises.

XRUK lance une manifestation de solidarité devant l'ambassade du Congo à Londres.

Alors que les prix des combustibles fossiles montent en flèche dans le monde entier, le gouvernement de la RDC affirme que les revenus du pétrole contribueront à réduire la pauvreté - sauver la planète n'est pas une priorité. Lorsque les citoyens des autres nations productrices de pétrole voient rarement le fruit de cette extraction, il est facile de rester cynique .

Mais également, comment les pays du Nord qui se sont enrichis en buvant le pétrole africain peuvent-ils maintenant exiger que la RDC renonce à ses futures réserves pour protéger tous les autres ? La réponse est que le pays a besoin d'une annulation de sa dette et d'un soutien mondial pour une transition juste, et non d'un nouveau cycle de colonialisme des ressources - ce que les rebelles et les manifestants congolais ont demandé devant l'ambassade du Congo à Londres.

Suivez XR Université de Goma & XR Rutshuru et financez leur campagne pour protéger le parc national des Virunga.

Grâce à une campagne de sensibilisation numérique, des militants du monde entier ont utilisé les médias sociaux pour protester contre la vente aux enchères des vastes tourbières du Congo. Seule l'Amazonie est un plus grand puits de carbone.

La conservation des forteresses menace l'extinction des Maasai

JANVIER - AOÛT | Tanzanie

Les Maasai forment un blocus à Ngorongoro pour protéger les terres dont dépendent leur culture et leurs moyens de subsistance.

Depuis le début de l'année 2022, les Maasaï du nord de la Tanzanie ont intensifié leur lutte contre l'expulsion de leurs terres ancestrales dans la zone de conservation de Ngorongoro et à Loliondo.

Le gouvernement veut utiliser ces terres pour créer un parc de safari et développer la chasse aux trophées et a soumis les communautés maasaï à des vagues de violence, d'exclusion et d'expulsions. Au cours des derniers mois, XR Youth Solidarity et d'autres groupes rebelles ont organisé des actions conjointes de solidarité internationale avec les Maasai.

En février, les Maasai ont organisé un blocus à l'entrée de la zone de conservation de Ngorongoro. Au même moment, des rebelles de Londres et d'Édimbourg ont protesté devant la Haute Commission tanzanienne et plusieurs agences de voyage qui alimentent le tourisme à l'origine des expulsions des Maasai.

Les rebelles d'Édimbourg (à gauche) et de Londres protestent contre les expulsions des Maasai devant les agences de voyage qui alimentent la demande de tourisme sur les terres des Maasai.

Les projets de conservation impliquent souvent le vol violent des terres des communautés autochtones et autres communautés locales, dont la plupart vivent en harmonie avec ces terres depuis des millénaires. Cette pratique est connue sous le nom de "conservation fortifiée" ou "conservation coloniale". L'"Atlas de la justice environnementale" recense actuellement 141 cas dans le monde.

La conservation des forteresses est acceptée, voire pratiquée, par de nombreuses organisations connues, par exemple le WWF, et est utilisée par les entreprises pour faire passer leur extractivisme au vert. Les Maasai et les groupes rebelles ont lancé un boycott des entreprises qui bénéficient de cette pratique et du tourisme qu'elle favorise.

80 % de la biodiversité mondiale restante se trouve sur des terres indigènes, et des communautés comme les Massai veulent être à la tête de nos efforts pour protéger la planète et mettre fin à l'écocide, et non être déplacées par eux.

En juillet, une délégation d'autochtones d'Afrique de l'Est s'est rendue à une importante conférence sur la conservation au Rwanda et a exigé la fin de la conservation des forteresses, et le début d'une conservation menée par les autochtones sans intervention occidentale.

En savoir plus et s'inscrire au boycott de Maasai/XR Youth Solidarity ici.

Une femme masaï au Kenya - des milliers de personnes ont traversé le pays pour éviter d'être harcelées et détenues par les forces de sécurité en Tanzanie.


Tour d'horizon

9 JUILLET | Pays de Galles, Royaume-Uni Le soulèvement du Cymru (Pays de Galles) a commencé par une marche dans Cardiff et une visite au sénat gallois. Les rebelles de XR Cymru ont également occupé la mine de charbon d'Aberpergwm, dans le sud du Pays de Galles, pour protester contre les projets d'expansion du gouvernement. Des actions régionales du soulèvement d'été ont eu lieu dans tout le Royaume-Uni.

17 JUILLET | Madrid, Espagne XR Madrid et Fridays For Future organisent un die-in devant le Guernica de Pablo Picasso pour dénoncer le sommet de l'OTAN qui se tient dans la ville et pousser à la paix. Signes : La guerre est la mort des gens. La guerre est la mort de l'art.

17 JUILLET | Pays-Bas Les Blue Rebels font le portrait de la pollution atmosphérique et de la montée du niveau des mers devant une usine de Tata Steel. L'entreprise est l'un des plus gros pollueurs de carbone du pays.

19 JUILLET | Londres, Royaume-Uni Lors de la journée la plus chaude jamais enregistrée au Royaume-Uni, deux rebelles ont brisé deux fenêtres du bâtiment de News UK - qui fait partie de l'empire médiatique de Rupert Murdoch qui nie et ment sur la crise climatique depuis des décennies. Deux jours plus tôt, six docteurs pour XR ont été arrêtés pour avoir brisé des fenêtres chez JP Morgan, le plus grand bailleur de fonds des combustibles fossiles au monde. Photo (droite) : Denise Laura Baker

21 JUILLET | Buenos Aires, Argentine Première action directe de la campagne "Sans terre, il y a la faim". Le jour de l'ouverture de la 134e Exposition internationale de l'élevage, de l'agriculture et de l'industrie, des militants sont entrés dans l'arène pour faire une revendication historique en soutien aux mouvements paysans qui luttent depuis des années pour un accès équitable à la terre. Photo : @tomifcuesta.

Il y a eu tellement d'actions rebelles ce mois-ci que nous ne pouvons pas toutes les inclure dans une seule newsletter. Rendez-vous sur le site de la Newsletter XTRA pour découvrir les actions menées en Finlande, aux États-Unis, en Australie et ailleurs. Newsletter XTRA : Un festin pour les yeux et un supplément de carburant pour l'âme!

Newsletter XTRA


L'éclat du mois : Dernière Rénovation

Une activiste s'attache au filet pendant le tournoi de tennis de Roland-Garros à Paris.

Dernière Rénovation sait comment faire pour que les gens se lèvent et prêtent attention. Au cours des deux derniers mois, ce nouvel éco-groupe français a bloqué le périphérique de Paris, ainsi que la plus vieille autoroute de France, mais surtout, il a perturbé de grands événements sportifs.

Des millions de téléspectateurs ont regardé une jeune militante s'attacher au filet pendant la demi-finale masculine des Internationaux de France de tennis. Des millions d'autres ont regardé des militants lancer des fusées éclairantes et bloquer le parcours du Tour de France à deux reprises.

Pendant ces actions, les militants portent des t-shirts blancs avec des chiffres noirs. Il s'agit d'un compte à rebours qui a débuté le 28 mars, lorsque le groupe a commencé sa résistance civile, et qui marque les trois années restantes pour éviter les pires effets de la crise climatique.

Plusieurs arrestations lors d'un nouveau blocage du Tour de France.

Dernière Rénovation fait partie du réseau A22, qui comprend Letzte Generation en Allemagne, Fireproof en Australie et Just stop Oil au Royaume-Uni. Leur stratégie repose sur des actions rapides, souvent mises en œuvre après une ou deux réunions, guidées par une exigence simple.

Dernière Rénovation demande au gouvernement français de s'engager immédiatement dans la rénovation énergétique complète de tous les bâtiments d'ici 2040, avec un système de financement qui couvre les coûts pour les propriétaires les plus pauvres.

Cette demande était une mesure clé proposée par la Convention des citoyens français sur le climat, une assemblée de citoyens initiée par le gouvernement dont les recommandations n'ont toujours pas été mises en œuvre (et ne le seront probablement jamais). En obtenant une revendication unique et réalisable, les activistes espèrent pouvoir déclencher une résistance civile supplémentaire et changer le monde une revendication à la fois.

Les actions bien ciblées de Dernière Rénovation ont déclenché une vaste couverture médiatique nationale, comme le montre leur site web. Les arrestations et les procès qui ont suivi contre les personnes impliquées ont rendu plus difficile pour le gouvernement, et les Français, d'ignorer la crise climatique.

Suivez Dernière Rénovation et découvrez-en plus sur leur site web (en français uniquement).


Actions à venir

La dette pour le climat : Appel mondial à l'action !

14 OCT - 18 NOV | dans le monde entier

Le collectif Debt For Climate se rassemble à nouveau pour s'attaquer au colonialisme financier!

Un mois d'actions internationales débutera lors de la réunion annuelle du FMI et de la Banque mondiale (du 14 au 16 octobre) et se poursuivra jusqu'à la COP27 (du 6 au 18 novembre).

Rejoignez-nous dans le monde entier pour transformer la dette en action climatique ! Pour plus d'informations, suivez-nous sur Twitter ou Instagram ou envoyez-nous un courriel : info@debtforclimate.org.


Rebel For Life à Stockholm

17 AOÛT - 11 SEP | Stockholm, Suède

Rejoignez-nous dans le centre de Stockholm pour au moins 5 jours de désobéissance civile perturbatrice et non-violente.

Ensuite, des actions coordonnées de moindre envergure pourraient avoir lieu jusqu'aux élections nationales du 11 septembre si l'engagement est suffisant.

Les actions seront centrées sur les blocages de routes, qui prendront fin si le gouvernement accepte d'arrêter immédiatement toutes les subventions aux combustibles fossiles. Pour que notre stratégie fonctionne, nous devons être nombreux. Notre objectif est qu'au moins 500 personnes s'inscrivent.

Inscrivez-vous maintenant et rejoignez notre canal Telegram pour les mises à jour.


Annonces

Rejoignez l'équipe du Global Support !

Inscrivez-vous maintenant

XR Global Support aide à lancer et à développer des groupes rebelles dans le monde entier, en proposant des formations, des ressources, un support technique, des communications, etc.

Mais nous avons également besoin de rebelles pour rejoindre notre équipe mondiale et nous aider à y parvenir.

Si vous disposez d'un ordinateur, d'un peu de temps libre et d'un engagement fort en faveur du climat, nous voulons vous entendre !

Actuellement, XR Global Support cherche à remplir ces rôles :

  • Responsable de l'analyse (collecte de fonds) : Aidez à donner du sens aux données brutes ; dirigez et développez une équipe d'analystes. Heures par semaine : 4
  • Concepteur graphique ou Web (Groupe Arts) : Soutenez XR en illustrant notre vision ! Heures par semaine : 10
  • Auditeur de code (sécurité de l'information) (Tech Group) : Étudier un déploiement de l'outil, effectuer des tests de pénétration et évaluer la vulnérabilité. Heures par semaine : 20

Pour plus d'informations, envoyez un courriel à onboarding@rebellion.global.

Vous n'avez pas l'âme d'un technicien ? Pas de problème - des rôles sont disponibles pour répondre à un large éventail de compétences ! Trouvez un rôle qui vous conviendrait en remplissant ce formulaire d'inscription des volontaires.


XR Art : Appel ouvert aux artistes et aux créateurs

Date limite de soumission : 10 SEPTEMBRE

En 2021 est né à Milan un projet artistique international visant à communiquer la gravité de la crise éco-climatique d'une manière innovante, incisive et irrévérencieuse.

La prochaine édition de ce projet vise à créer un événement mondial avec des expositions contemporaines dans différentes villes. Le format sera open source : les œuvres pourront être sélectionnées, téléchargées et imprimées par toute personne souhaitant organiser une exposition.

Les artistes peuvent utiliser les techniques de leur choix pour créer des œuvres qui communiquent l'urgence d'une prise de conscience collective et la gravité de la crise que nous traversons.

Pour plus d'informations et un formulaire de candidature, consultez notre site web ou envoyez un courriel : xrartmilano@protonmail.com


Lectures incontournables

Le XR Global Blog a publié un peu plus de contenu de qualité au cours du mois dernier, y compris une "prise chaude" sur les vagues de chaleur et des histoires courtes par certains très jeunes rebelles en effet.

Hot Take #1 : Feel the Heat

Les "Hot Takes" sont des réactions courtes et approfondies à des problèmes mondiaux urgents. Cette première réaction porte sur les vagues de chaleur et les incendies de forêt en cours, et sur la destruction inégale qu'ils entraînent.

Solarpunk Showcase vol 2

Les trois histoires courtes qui ont remporté la catégorie "11 ans et moins" du XR Wordsmith's Solarpunk Showcase. Ces histoires inspirantes, écrites par des auteurs âgés de 6, 9 et 10 ans, explorent un futur vert possible et comprennent des illustrations originales.


Merci

Les Maasai exécutent l'adumu, une "danse de saut" qui peut décider de qui épouse qui.

Merci d'avoir pris le temps de nous lire chers rebelles ! Si vous avez requêtes ou questions, n'hésitez pas à nous en faire part en nous écrivant à xr-newsletter@protonmail.com.

Où que vous soyez, vous pouvez vous impliquer ! Vous pouvez consulter notre site pour en apprendre plus sur XR, et vous mettre en contact avec des rebelles près de chez vous.

XR Global Support a besoin d'argent pour poursuivre son travail crucial. Tout ce que vous pouvez donner (https://chuffed.org/project/xrgs-we-are-the-mycelium) est apprécié.

Soutenir la Rébellion


À propos de la rébellion

extinction rebellion est un mouvement international, décentralisé, autonome, et apartisan, ayant recours à l’action directe non-violente pour faire pression sur les gouvernements, afin qu’ils prennent enfin les mesures radicales nécessaires pour faire face à l’urgence écologique et climatique. Notre mouvement est composé de toutes sortes de personnes aux profils variés, qui participent selon leurs capacités et disponibilités. Il y a des chances pour qu'il y ait un groupe local près de chez vous, qui serait ravi que vous vous fassiez connaître ! S'impliquer …ou vous pouvez aussi faire un don.