xrcop

Les rebelles tissent des liens lors des discussions internationales autour de la COP

Wednesday, March 31, 2021 by Robbie McAdam

Le groupe XR COP a récemment mis en relation des groupes de rebelles du monde entier afin de discuter et de partager idées et expériences à l'approche de la COP26, une importante et précieuse initiative qui permet aux rebelles de s'appuyer sur l'expérience des uns et des autres, et de se tenir au courant des actions menées partout dans le monde.

Plus de 25 groupes ont participé à ce projet depuis de nombreux pays : Royaume-Uni, Suède, Allemagne, Espagne, France, Italie, Belgique, Sénégal, Nigeria, Afrique du Sud, Zimbabwe, Inde, Canada, Argentine et États-Unis. Ces échanges illustrent que, malgré les différences de langues et de pays, nous partageons un objectif rebelle commun : lutter pour notre planète.

Rebelles d'XR Stockholm, Suède.

XR Stockholm et XR Sheffield

XR Stockholm et XR Sheffield ont récemment eu des échanges incroyablement constructifs. Les deux groupes ont partagé leurs idées en matière d'organisation d'actions pendant la pandémie de Covid-19 qui a empêché XR de mener un certain nombre d'actions afin de garantir la sécurité de toutes et tous. En revanche, XR Stockholm et XR Sheffield ont échangé sur la façon dont les groupes pouvaient faire preuve de créativité pour faire passer notre message dans le monde entier, et sur le fait que les actions pouvaient prendre de nombreuses autres formes.

Les deux groupes s'accordent sur le fait que c'est vraiment ce type d'échanges qui fait d'XR un mouvement international, et qu'il en faudrait plus à l'avenir. Cela permet non seulement aux rebelles d'apprendre les uns des autres, mais aussi de se tenir informés des actions menées partout dans le monde.

Photo d'une action d'XR San Francisco Bay.

XR San Francisco Bay et XR Chesire

XR San Francisco Bay et XR Chesire se sont rencontrés pour discuter de l'importance des actions à mener lors de la prochaine COP26. Il s'agit d'un sommet sur le climat d'une importance capitale, et les groupes XR du monde entier ont conscience de la nécessité d'agir pour faire pression sur leurs gouvernements pour que la COP26 ne soit pas juste une inutile COP de plus.

Les deux groupes ont discuté des problèmes similaires auxquels ils sont confrontés pour enjoindre leurs gouvernements à prendre des mesures, et ont convenu que :

"L'enjeu pour des pays comme les États-Unis et le Royaume-Uni est d'obtenir de nos dirigeants qu'ils reconnaissent l'injustice dans le monde, à savoir que ce sont les pays les moins responsables du dérèglement climatique qui souffrent souvent le plus de ses conséquences. Nous devons faire preuve de leadership, et réduire nos émissions de CO2 plus vite que les pays aux économies moins florissantes."

XR Chesire et XR San Francisco Bay ont également mis en avant un point important à prendre en compte en vue de la COP, estimant que les prochaines discussions devraient aborder la façon dont XR peut s'organiser pour être un élément perturbateur efficace et faire advenir le changement.

Image d'XR Buenos Aires, Argentine (durant l'hiver 2020, 90% des feux étaient intentionnels).

XR Buenos Aires et XR Barcelone

XR Buenos Aires et XR Barcelona ont abordé cette question hautement importante : comment contrer le néocolonialisme. Ces deux groupes ont echangé sur les tendances néocoloniales du capitalisme, et la manière dont elles sont mises à profit par les systèmes économiques de l'hémisphère Nord, au détriment des pays de l'hémisphère sud et des régions et des personnes les plus démunies. Cela doit changer.

Un autre sujet fort important a été évoqué, par rapport au fait d'adopter la vision du monde de populations autochtones, et de nous déconstruire profondément en reconnaissant notre situation et nos privilèges.

Les deux groupes ont également abordé comment se tenir mutuellement au courant des différentes actions menées dans le monde, via des posts, des articles, voire des films créés par les rebelles.

Photo d'une action en Angleterre, Royaume-Uni.

Ces échanges internationaux ont été extrêmement riches, et souligné l'importance de la communication entre les différents groupes XR, qui s'avèrent tous plus que favorables à ce qu'il y ait plus d'échanges, que plus de contacts s'établissent pour développer la solidarité internationale au sein du mouvement.

Au final, ces conversations illustrent bien que, où que nous soyons dans le monde, nous voulons toutes et tous lutter ensemble pour un avenir plus juste, plus vert et plus radieux.


À propos de la rébellion

extinction rebellion est un mouvement international, décentralisé, autonome, et apartisan, ayant recours à l’action directe non-violente pour faire pression sur les gouvernements, afin qu’ils prennent enfin les mesures radicales nécessaires pour faire face à l’urgence écologique et climatique. Notre mouvement est composé de toutes sortes de personnes aux profils variés, qui participent selon leurs capacités et disponibilités. Il y a des chances pour qu'il y ait un groupe local près de chez vous, qui serait ravi que vous vous fassiez connaître ! S'impliquer …ou vous pouvez aussi faire un don.

Fait avec amour et rage Extinction Rebellion (XR) est un mouvement collaboratif. Tous nos logos et visuels peuvent être utilisés à des fins non-commerciales, dans un objectif de sauvegarde de la planète. Cela ne veut pas dire que quiconque soit autorisé à créer T-shirts ou bagdes à notre effigie pour lever des fonds, ni en vue d'envoyer un pourcentage des ventes à XR. Nous ne commercialisons strictement rien à notre effigie, et quiconque le ferait s'engagerait à des poursuites. Le symbole de l'extinction a été créé en 2011 par l'artiste ESP, qui a mis ce logo à disposition d'XR dans ce même esprit : www.extinctionsymbol.info