En pleine urgence écologique, notre système politique semble incapable d’initier les changements nécessaires. L’État échoue à protéger ses citoyens de la pire catastrophe de l’histoire de l’humanité. La Suisse, pourtant réputée pour son système politique exemplaire, est également dans l’impasse. Le problème réside-t-il dans un excès ou un défaut de démocratie ? Peut-on faire confiance à l’intelligence collective du peuple souverain ? La mise en place d’une assemblée citoyenne est la troisième revendication d’Extinction Rébellion. Cet outil démocratique peut-il permettre au peuple de sortir de l’impasse en définissant la manière de réaliser une transition écologique ambitieuse et socialement juste ? Dans cette conférence, nous présenterons l’état de l’art des assemblées citoyennes et de leurs résultats, en se basant sur trois décennies d’expériences. Entrée libre, prix au chapeau