10 octobre 2019 par Extinction Rebellion

L’empathie commence chez soi. Nombre de ceux qui lisent ce testament ont combattu, ces derniers jours et les mois qui les ont précédés, se sont appropriés et ont lutté pour construire des endroits où les humains peuvent se rassembler, se soutenir mutuellement et partager le chagrin de voir toute cette douleur autour de nous et cette peur pour notre futur et celui de nos enfants.

Pour beaucoup, il a fallu ce succès durement gagné pour ouvrir les yeux sur une autre âpre réalité : l’urgence n’est pas pour demain, elle est présente et factuelle pour énormément de gens et de communautés tout autour du monde, et ce depuis des décennies.

En profitant de leur propre situation, plus stable (pour le moment), les communautés XR de Londres et Paris ont rejoint une vague de solidarité en mémoire des Défenseurs de la Terre qui sont tombés au combat : ceux qui sont morts pour s’être levés et pour avoir défendu la vie et la nature. L’idée de cette vague de soutien est venue de XR Argentine, mais s’est propagée jusqu’à Dublin, Cape Town et Islamabad.

L’empathie a beau commencer chez soi, elle ne s’y arrête pas pour autant. Elle nous fait franchir les frontières, les conflits, vers une plus grand compréhension de l’immensité des enjeux de notre lutte. Nous devons la suivre et l’accompagner : on ne pourra faire face à cette crise que si le monde se réveille collectivement pour changer les choses.

Alors que nous entrons dans cette phase cruciale de l’histoire de l’humanité, notre Rébellion va avoir besoin d’argent afin de faire entendre notre message au plus grand nombre. Tout don sera grandement apprécié.

Sommaire

  • Temps forts des Actions
  • XR Déchaîné
  • Annonces

Temps forts

Le Jour des Défenseurs

9 OCT | Buenos Aires, Santiago, Islamabad, Dublin, Cape Town, London

L’an dernier, 164 activistes ont été tués dans les pays du Sud pour avoir essayé de défendre leurs terres contre l’extractivisme des entreprises. Hier, les rebelles de nombreux pays du monde ont organisé des veillées en leur honneur. XR Argentine a eu l’idée de cette action mondiale et a invité les autres groupes d’XR à faire des actions en solidarité avec cette cause.

À Buenos Aires, un groupe imposant s’est réuni devant la faculté de droit, tous ses membres habillés en noir, une bougie à la main et chacun tenant un panneau portant le nom d’un des 164 activistes assassinés. Ils ont ensuite marché en chantant vers le bâtiment des Nations Unies du district proche de Recoleta, puis ont lu une déclaration devant. Ils se sont finalement agenouillés sur la chaussée et y ont écrit à la craie le nom des activistes tombés au combat.

À Santiago, les rebelles ont participé à une procession solennelle jusqu’à l’historique Plaza de Armas. Ils ont ensuite organisé une veillée en commémoration des 164, en énonçant leurs noms puis en observant une minute de silence en mémoire de leur incroyable sacrifice.

Islamabad, les rebelles ont silencieusement construit une potence devant l’Agence Nationale de la Presse et ont mis en scène la pendaison de deux rebelles, debout en équilibre précaire sur des blocs de glace. Derrière eux étaient inscrits les noms des 164.

À Dublin, XR Irlande a manifesté devant les bureaux de la Coal Marketing Company (CMC). Les rebelles se sont agenouillés devant l’entrée principale, les mains couvertes de faux sang. L’entreprise CMC a coordonné la vente et la livraison de 450 millions de tonnes de charbon en provenance de Cerrejón, une immense mine à ciel ouvert en Colombie.

À Cape Town, une veillée solennelle a été organisée, pendant laquelle les rebelles ont pu écouter quelques discours et se lever pour se recueillir en mémoire de ceux qui ont donné leurs vies pour ce combat.

Et à Londres, 164 rebelles ont défilé au centre ville avant de tenir un die-in à Trafalgar Square, avec les noms de victimes inscrits sur leurs corps.

Le chiffre de 164 morts n’est qu’une estimation et le chiffre réel est probablement bien plus élevé. Deux activistes indigènes sont assassinés chaque semaine alors qu’ils essayent de défendre leurs terres des entreprises extractivistes occidentales, et leurs noms sont rarement connus en dehors des zones de conflits. Aujourd’hui, la planète s’est souvenu des défenseurs qui se sont battus et sont tombés pour elle.

Quatre ponts et un Die-in

9 OCT | Berlin, Allemagne

Le jour 3 de la rebellion berlinoise a vu un vieux blocage céder, mais de nombreux autres ont fleuri pour le remplacer.

Le blocage du rond-point Big Star, le plus long acte de désobéissance de XR Berlin, a finalement été rompu hier. Les rebelles se sont assurés de laisser l’endroit propre, mis à part les inscriptions à la craie, avant que le traffic ne reprenne sa course effrénée après une salutaire pause de 58 heures.

Mais à l’aube, 300 rebelles avaient déjà bloqué le pont de Marschallbrücke, le long du Reichstag, en s’accrochant à un immense radeau de sauvetage en bois.

À l’Est de la ville, un blocage géant a commencé sur le pont à 4 voies de Mühlendammbrücke. 1,500 rebelles s’y sont rejoints, certains venant d’aussi loin que la Suède, pile pour l’heure de pointe. Il a fallu attendre l’après-midi pour que la police arrive à rompre cette action particulièrement vivace et pacifique, avec sa musique, ses chansons, ses lieux de méditation et sa créativité débordante.

Pas satisfaits après le blocage de deux ponts importants de la ville, les rebelles sont allés en bloquer deux autres, mettant quasiment à l’arrêt le traffic de tout le centre ville. Pour faire bonne mesure, un die-in s’est aussi tenu devant la Chancellerie, le bureau d’Angela Merkel.

Pour terminer ce jour bien rempli, XR Youth a bloqué un des accès principaux au quartier commerçant de Kurfurstendamm, demandant l’arrêt du “business-as-usual” et du consumérisme rampant. Pour les nombreux consommateurs qui vaquaient à leurs achats, le message a été difficile à éviter.

Londres

Comme une sombre métaphore de notre extermination en cours et de l’extinction de la vie naturelle de notre planète, la police a continué sa récolte de rebelles avec assurance, qu’ils aient 92 ans ou qu’ils soient déguisés en poulpe rose. Et ils le font sous l’autorité de lois qui n’ont pas été faites pour protéger le bien-être des citoyens mais pour continuer le status quo et une insatiable croissance.

Les nombreuses arrestations (600 jusqu’à maintenant) étaient attendues. Plus surprenante est la nouvelle stratégie de confiscation forcée d’abris, de nourriture, d’eau et de tout ce qui permet aux personnes handicapées de participer.

Le vif désir du gouvernement semble être de couler les mauvaises nouvelles dont nous sommes les messagers, tout en semblant heureux d’abandonner son devoir d’aide à la population et de menacer notre droit fondamental de manifester.

Une chaise roulante...sérieusement ?

Malgré ce traitement, les rebelles ont continué à se montrer à la hauteur de la situation et à montrer une profonde ténacité et un magnifique courage.

Aujourd’hui notre esprit de rebellion a accouché d’une litanie d’actions créatives, démocratiques, d’information, inclusives, et visionnaires : les mèresse sont occupés de leurs enfants, les Jeunes et les Vieux se sont rassemblés pour un die-in théâtral, Gail Bradbrook et Geroge Monbiot sont intervenus, et nous avons un plan ambitieux pour le City Airport demain.

Le père du Premier Ministre est certainement impressionné, et Benedict Cumberbatch a passé la nuit avec nous. Mais le fait le plus significatif est que plus de 400 députés (MPs) sont venus chercher un arbre sur la place du parlement (Parliament Square). ‘[Extinction Rebellion] a fait changer la conversation’, a déclaré Ed Miliband. Et nous allons continuer à la faire changer.

C’est cet esprit que nous amènerons dans les rues jour après jour, en donnant tout ce qu’il faut.

Pour plus d’informations sur les différentes actions.

Ouvrir des horizons nouveaux à Paris

09 OCT | Place de Châtelet et autour, Paris, France

Toujours aucune arrestation à Paris. Les rebelles de la Place de Châtelet ont essayé de titiller la police et ont étendu la zone de blocage jusqu’à la Rue de Rivoli. Ils ont bloqué le McDonalds et le magasin Louis Vuitton qui sont à proximité, mais la police n’a pas réagi. Le gouvernement semble avoir une stratégie et un plan inattendu en tête, et laissent la rébellion se dérouler.

Des chefs et activistes indigènes venant de Colombie rendent visite au camp de Châtelet.

Cette journée était, en plus des actions, dédiée à la réflexion et à définir de nouveaux horizons.

Nous avons eu la visite de deux représentants indigènes venant de Cauca, Colombie, María et Samuel. Ils ont remercié les rebelles français d’avoir rejoint la lutte pour protéger notre Mère Nature et les ont encouragé à poursuivre le combat. Ils nous ont aussi rappelé que leur activisme n’est pas seulement pour la Nature, mais aussi pour leur communautés et leur survie.

Selon Samuel, le mois dernier, 47 représentants ou gardes indigènes ont été tués dans la région de Cauca. Il y a une révolte tous les jours et il est souvent question de vie ou de mort.

Notre journée s’est terminée avec une marche silencieuse en hommage aux 164+ défenseurs de l’environnement qui ont été tués en 2018 (le chiffre réel est probablement beaucoup plus élevé).

La révolution environnementale sera construite grâce à la solidarité et les liens entre les cultures, ou elle n’existera jamais.

Pour plus de détails sur les actions de XR France, lisez leur fabuleuse Gazette.

Chili

6- 8 OCT | Santiago, Chili

Les rebelles de Santiago se sont soulevés et se sont allongés pour défendre la planète. Les deux premiers jours d’actions ont notamment consisté en un die-in familial à Persa Bío Bío, et au blocage de La Alameda, une des rues les plus fréquentées de la ville. Les actions de cette semaines incluent des talks sur ‘Heading for Extinction’ et des manifestations contre l’industrie de la mode au centre commercial de Costanera Centre. Le 12 aura lieu une marche de masse en reconnaissance du “El día del Encuentro de Dos Mundos” (Jour de rencontre des Deux Mondes) – on se souvient de ce jour comme celui où Christophe Colomb est arrivé en Amérique en 1492. Les rebelles seront présents pour qu’on n’oublie pas tout ce que le colonialisme a entraîné de génocides et d’écocides.

Afrique du Sud Gaz Toxique à une conférence Pétrole & Énergie

9 OCT | Cape Town, Afrique du Sud

Les rebelles de Cape Town mettent leurs protections contre les produits toxiques à une conférence sur l’énergie

XR Cape Town et XR Winelands ont procédé à des actions non violentes hier, contre la conférence ‘Africa Oil and Power’ qui se tient au centre de conférence international de Cape Town. Le die-in a mis en scène des rebelles suffocants dans des nuages de gaz “toxique” et avait pour but d’attirer l’attention sur les crimes contre l’humanité et sur l’écocide que cette conférence facilite.

Sur son site internet la conférence se targue d’être une “plate-forme” pour les pays d’Afrique afin de présenter leurs projets d’exploration pétrolière et autres projets liés aux combustibles fossiles, et du “signer des contrats”. Aucune mention n’est faite aux plus vulnérables et à la souffrance cachée derrière chacun de ces projets.

Ces omissions sont particulièrement ostentatoires sachant la vulnérabilité de l’Afrique sub-saharienne au changement climatique. Un sujet que le gouvernement Sud-Africain et les médias ont oublié de traiter. C’est encore un endroit où on célèbre les nouvelles découvertes de gisements gaziers et où on peut encore parler de “charbon propre” sans se faire questionner.

XR Quebec Fête pour la planète

Le rapport du GIEC, publié le 8 Octobre 2018, était censé marquer le début d’une vrai action pour le climat.

Exactement un an plus tard, XR Quebec a organisé une fête au cœur de la ville, au milieu d’une intersection, pour montrer l’inaction du gouvernement. Et quelle fête! 200 personnes se sont rassemblées pour célébrer la vie et la rébellion, avec des gâteaux vegan, des chapeaux d’anniversaire XR et de la musique en live.

Mais l’aspect symbolique ne s’est pas arrêté là : le rapport a été ratifié par 40 pays, et exactement 40 rebelles se sont faits arrêter pour avoir refusé de mettre fin à la fête et refuser d’accepter le business as usual.L’équipe de soutien aux personnes arrêtées a été particulièrement active, en donnant des coussins, des conseils juridiques et bonnes choses à manger aux courageux rebelles.

XR Australia

Au moins 148 rebelles ont été arrêtés en Australie depuis le début de la Rébellion de Printemps. Au moins48 groupes XR locaux participent à des actions non violentes dans le pays. Les rebelles sont déterminés à désobéir et à perturber les choses tant que leur gouvernement n’écoute pas et ne fasse rien !

À Melbourne, les rebelles ont tenu une veillée silencieuse sur les marches du parlement avant de marcher dans la ville, de bloquer Flinders Street, avant de se faire disperser par la police, avec force. UneDISCO-Béissance civile a eu lieu plus tôt ce matin dans les rues de Melbourne avec des rebelles funky de tous âges.

Mercredi, la Tasmanie a intensifié ses actions avec unEnterrement pour la vie à Nipaluna / Hobart pour représenter les générations qui n’existeront pas à cause de notre inaction contre le changement climatique.

Dans une interview, la rebelle XR Elly Baxter a déclaré: “La pierre angulaire de la démocratie est le droit de manifestation. Le gouvernement est censé répondre à nous, le peuple. Actuellement, il sert les entreprises d’énergie fossile et les intérêts particuliers.”.

XR Déchaîné

Allez sur XR Unchained pour voir plus d’actions courageuses et magnifiques faites par la rébellion internationale. Il y a tant à dire.

Les rebelles madrilènes ont mis en scène un enterrement funèbre mais artistique.
Lors d'une émouvante performance, des rebelles pakistanais sont restés debout sur des blocs de glace, fondants comme le temps qu'il nous reste pour nous sauver de nous-mêmes.
Les bébés ont la tête haute lors d'une émouvante garderie rebelle en plein Londres.
La jeunesse de Chicago ont procédé à un die-in, habillés tout en noir pour attirer l'attention des gens sur l'urgence climatique.
Un gréviste de la faim se fait examiner à Rome. Quinze rebelles sont assis devant les bâtiments du parlement avec des pancartes, mais les politiques les ignorent.

Découvrez XR Déchaîné

XR Content

  • Des rebelles expliquent pourquoi ils sont prêts à être arrêtés pour la cause dans un superbe montage photo.
  • Magnifiques scènes en Autriche alors que des rebelles transforment un pont
  • Les mères rebelles XR britanniques sur la BBC
  • Les rebelles australiens flashmob pour ‘Stayin’ Alive’ à Melbourne
  • Profitez de l’avis hilarant de Jonathan Pie sur le débat autour d’Extinction Rebellion - ‘Do you want to be a hypocrite or an arsehole?’
  • Un rapport montre aujourd’hui que seulement 20 entreprises d’énergie fossile ont produits 35% du CO2 et du Méthane émis depuis 1965. George Monbiot encourage tout le monde a changer le système et à rejoindre Extinction Rebellion.

Humans of XR

Raj, 56, professeur de Physique à la retraite

‘Nous avons besoin des travailleurs pour éventuellement faire une grève générale, c’est pourquoi XR rencontre les syndicalistes en ce 12 Octobre. Cela sera la prochaine grande étape, quand les travailleurs organisés reprendront le slogan “Un salaire décent sur une planète viable” Une fois que les travailleurs feront massivement la grève, une vrai force mondiale poussera à un changement de système.

Je ne suis pas dans une position où je peux me faire arrêter aujourd’hui car je suis une personne de couleur et que j’ai une relation un peu antagoniste avec la police. Je répugne à aller discuter avec la police, je laisse ça aux rebelles blancs qui sont avec moi. Je suis content qu’ils pensent aux réfugiés climatiques, car ce sont des gens de couleurs qui souffrent énormément. C’est fantastique qu’ici, à Londres, ils aient des réfugiés climatiques des pays du sud au centre de leurs préoccupations.’

Nous recevons d’extraordinaires histoires humaines et nous voulons connaître les vôtres. Rejoignez le groupe Facebook.