Les graines ont été semées. De la compassion, de la conscience, du courage.

Ils sont atterris dans les villes, les banlieues et les paysanneries ; dans les cœurs et les esprits, ne prenant pas compte de l’âge, de la profession ou du milieu.

Et dorénavant nous grandissons : nous nous enracinons.

Dans quelques villes nous nous sommes établies sur les routes et grandissons plus fort au fil des jours. Des tentes sont rassemblées, des drapeaux sont suspendus, des cuisines sont montées. Dans d’autres endroits nous nous rencontrons, nous peignons, nous bloquons : marquant notre marque d’autres manières.

Des campeurs rebelles prennent leur première nuit de Rébellion avec réussite.

Mais la plus profonde croissance est une chose qui ne peut être touché. Elle vient dans la forme de communautés naissantes se réunissant pour danser, chanter, rire et pleurer. Dans la créativité, la diligence et la générosité, combinant en une miraculeuse œuvre d’art.

Amoureusement. Et en se rebellant – assez puissamment pour combattre et gagner face à un status quo écocidaire.

Les forces du ‘droit et de l’ordre’ vont nous opposer dans les prochains jours. Leurs représentatifs vont nous harceler, nous menacer et peut-être même faire du mal. L’establishment médiatique va diffamer, ignorer et mal nous interpréter.

Ces évènements ne nous arrêteront pas ; ils échoueront même à nous ralentir. Si nous ne sommes pas entendus, nous crierions et chanterons notre message plus fortement. Si la perturbation n’arrête pas le système, nous aurons simplement à la faire plus grande et meilleure.

Nous plantons des racines – et aucun gouvernement ne peut les arracher.

Londres – rébellion fleurissante

8 OCT | Londres, Royaume-Uni

Après l’euphorie de lundi, nous avons aujourd’hui planté plus profondément des racines et nous nous habituons à la vie dans la capitale. Comme nous l’avons constaté en avril, il arrive un point où cela semble presque naturel que nous soyons ici sur les routes. Naturel, mais aussi plus sympa : au lieu des moteurs de voitures, des chorales et des bandes de samba ; au lieu de d’une foule d’inconnus pressés, de la nourriture gratuite et un dialogue ouvert.

Plusieurs arbres ont été plantés à Westminster aujourd’hui.

Tout le monde ne semble pas être d’accord avec l’amélioration. Le nombre de personnes arrêtées continue à grimper – déjà au chiffre ahurissant de 550 – et c’est en partie dû à la pression policière qui a suivi la fusion entre un certain nombre de nos sites, pour une plus forte cohésion.

Malgré tout cela, la réponse policière a encore à vraiment suivre sur le dialogue coriace d’auparavant. La tactique sérieusement questionnable de perturber notre infrastructure n’a toujours pas réussi à arrêter le fleurissement des chapiteaux (montés juste à temps pour le déluge biblique de cette après-midi !), des cuisines et des tentes dans divers sites.

Et nous faisons que commencer – cette équipe est impatiente de voir ce qui va arriver quand des rebelles héroïques vont occuper le City Airport jeudi.

Calme avant la tempête à Paris ?

8 OCT | Paris, France

At nightfall, the site holds a giant General Assembly to organise logistics

L’occupation à la Place de Chatelet continue et prospère. À la surprise générale des rebelles Français, aucune arrestation ou force policière n’a pour l’instant été utilisée pour dégager l’intersection cruciale de la capitale. Au milieu de questions stratégiques et logistiques, les assemblées générales considèrent les potentielles raisons à cela : pour éviter une répétition du contrecoup à leur [dernière répression]? Pour diviser le mouvement environemental des Gilets Jaunes ? Personne ne sait vraiment.

Pendant ce temps, la fête bat son plein et les rebelles profitent de ce calme avant la tempête pour s’organiser, accrocher une bannière aussi haut que la statue de la place de Chatelet peut aller, donner des classes gratuites sur le péril climatique par des experts, et maintenir des débats sur des solutions pour combattre notre crise climatique et environnementale. Et bien sûr, les Parisiens se réunissent pour danser.

La forte pluie durant la journée n'a pas mis un terme à la dance !

Mais l’exploit peut-être le plus « Parisien » des rebelles est la splendide Gazette d’Extinction Rébellion qui apparait presque quatre siècles après le premier journal papier, la Gazette de France, qui fut fondé là en 1631. Bien sûr, la Gazette d’XR transforme le papier royaliste original en un appel révolutionnaire pour l’amour, la fraternité et la considération pour la nature. Son horoscope et son ton – satirique et bon-enfant – revivifie les esprits rebelles et les conversations de la fin du jour, et le papier joliment stylisé est distribuée et partagée avec enthousiasme autour du camp.

Berlin Blockieren

8 OCT | Berlin, Allemagne

Avec le début de la Rébellion, XR Allemagne a bloqué avec succès deux parties cruciales de Berlin – le rond-point de la grande étoile du côté de Siegessäule et un point de jonction majeur à la Potsdamer Platz.

À la Potsdamer Platz, la police à commencer à dégager des rebelles à l’aube et, avec l’aide des pompiers, mêmes les personnes accrochées n’ont pas duré longtemps. Les rebelles se sont éparpillés et ont commencé une série d’actions plus petites à travers la ville, y compris un blocage aux [quartier généraux du parti politique du CDU] et une marche funéraire avec un enterrement symbolique de la Mère Terre.

Les rebelles au rond-point de la Grande Étoile étaient toujours pleins de forces grâce à l’aide de couvertures et de flasques thermiques. Vers la fin de la matinée, des bâches géantes ont été érigées pour les protéger de la pluie. Le rond-point était soudain un village de tentes, et les premiers manifestants accrochés étaient en place dans les alentours de midi.

La police dans la zone a commencé à se multiplier, et avec presque un policier pour deux manifestants, l’ordre vite devenu d’évacuer. Quelques rebelles furent emportés et laissés dans des flaques d’eau, pendant que d’autres étaient en pleine conformité avec les techniques utilisées contre eux. Mais les personnes accrochées, sont resté en place, et pendant que quelques voies à sens-unique ont pu se rouvrir au trafic, la police ne pouvait que partiellement dégager la jonction.

Le blocage à perdurer, la police s’est retirée, et pas un seul rebelle n’a été arrêté ! À partir du coucher de soleil, XR Allemagne célébrait quarante heures de contestation pacifique pour cette meilleure des grandes causes.

Les Rebelles Irlandais en ont eu Assez

7 & 8 Oct | Dublin, Irlande

Ces derniers jours ont été un moment difficile pour XR Irlande. En réponse au gouvernement irlandais, qui impulsaient à l’avance des plans de construire un port pour le gaz de schiste états-unien à Shannon, les rebelles ont décidés d’ajouter une demande à leur semaine de rébellion : mettre un terme au à l’infrastructure portuaire Shannon LNG comme toute autre infrastructure fossile !

Il y a eu un [sit-in spontané] aux portes du Dail (le parlement irlandais) qui fit que quelques politiciens étaient enfermés. XR Irlande a décidé de délivrer son message à leurs représentants politiques : « Nous en avons eu assez [enough] ». Les rebelles ont refusés de bouger et ont chanter « On le fait aussi pour vos enfants ». Les gardes civils ont retirés les rebelles, mais n’ont entrepris aucune arrestation, et même remercié les démonstrateurs pour leur présence pacifique.

Québec – L’escalade pour les hauteurs de la justice climatique !

8 OCT | Pont Jacques Cartier, Montréal

Seulement trois rebelles Québécois ont fermé les cinq lignes de circulation du point le plus fréquenté de Montréal pendant plus d’une heure. Durant l’heure de pointe.

Deux femmes et un homme ont [escaladés] la structure métallique immense au milieu de la nuit, forçant la police de fermer le pont à la circulation. Malheureusement, les courageux rebelles ont étés stoppés dans leurs courses avant même qu’ils puissent baisser leurs pancarte, et furent arrêtés lorsque de retour sur le sol.

Une [vidéo] d’un rebelle expliquant cette action en haut de la structure est devenue virale ‘On n’est pas farfelus. Ceux qui vivent dans des mondes de licornes, c’est ceux qui croient qu’on peut continuer à vivre sur une planète avec des ressources finies avec une croissance accélérée.’

Festival Rebelle à NYC

Jusqu’au 11 Oct | New York, USA

Le bateau mascotte des rebelles New Yorkais, le "Vaquita," a voyagé à travers la ville, étalant les nouvelles de la rébellion. Le bateau mascotte des rebelles New Yorkais, le “Vaquita,” a voyagé à travers la ville, étalant les nouvelles de la rébellion.

R.E.M. rejoins les rebelles Romains

8 OCT | Rome, Italie

15 rebelles ont commencé une grève de la fin devant le parlement à Rome pour faire prendre conscience de la menace climatique sur la sécurité alimentaire.

Michael Stipe, de la groupe rock R.E.M., a remonté le moral de XR Rome en ajoutant sa voie au chorus des rebelles.

XR Déchaîné

ARGENTINE – Autour de 30 rebelles portant des bleus de chauffes ont joints la Red Brigade pour une [action dramatique] dans les bureaux de Bayer et Monsanto. Ils ont joué une en présentant des photos noires et blanches des victimes de la crise climatique.


COLOMBIE – Des rebelles ont projetter [une vidéo sur la vérité] sur la facade du ministère de l’environnement dans la capitale de Bogotá. Ils attiraient l’attention à l’inaction criminelle de leur gouvernement face au désastre climatique, malgré l’insistance du président que la Colombie ne fait « pas partie du problème climatique ».


Les rebelles nettoyeurs en Pologne.


Les rebelles de Madrid sont arrivés en bleu pour représenter la montée des océans. Les rebelles continuent de garder leur camp en dehors du ministère de l’environnement.


Les rebelles de Melbourne restent cool après une journée d’arrestations – une des 56 arrestations dans la deuxième journée de Rébellion.


Les rebelles d’Amsterdam à Vondelpark.