details:

[English follow] Infos principales ! QUOI : Dans le cadre de la Journée internationale d’action contre les banques, une action se déroulera devant les bureaux de la Banque Royale du Canada (RBC) visant à faire comprendre aux dirigeant.e.s ce que la banque fait vivre aux communautés et à l’environnement à travers ses investissements. POURQUOI : RBC est le cinquième plus gros financier de l’industrie fossile au monde. La banque a énormément d’influence au Canada. Alors que les gens souffrent de la destruction du climat et du vol des terres, RBC s’enrichit. Ses projets comprennent des abus majeurs de droit territorial comme le pipeline Coastal Gaslink (CGL) sur le territoire Wet’suwet’en. QUI : XR Québec, Quit RBC, Climate Justice Montreal, Greenpeace Canada et la CEVES se joignent à une coalition de protecteur.ices territoriales au checkpoint Gidimt'en, d'ONG (Stand.Earth, Greenpeace, Leadnow) et de groupes citoyens qui agissent à travers tout le pays. NOS REVENDICATIONS : La coalition demande à la RBC de mettre en œuvre une solide politique de CLIP (consentement préalable, libre et éclairé) et de cesser immédiatement de financer les combustibles fossiles. OU ET QUAND : 16h30, le 29 octobre. Bureaux de la RBC : 1 Place Ville Marie, Montréal, QC QUE DEVRAIS-JE FAIRE? Venez et invitez vos proches ! Si vous souhaitez contribuer à l'action, venez habillé comme un pipelinier ou un banquier ! Trousse d’action (en anglais): https://docs.google.com/document/d/1tvmSBiOaSlMdImd3RJHkHD1q6LRfB_mDNk2_aLpuHuc/edit#heading=h.wizwz2nk63s PLUS D'INFOS : POURQUOI #RBCiskillingme? #RBCISKILLINGME est un slogan utilisé par les protecteur.ices des terres Wet'suwet'en au poste de contrôle de Gidim'ten. Les investissements de la RBC dans des projets qui passent à toute vapeur sur des territoires non cédés détruisent le territoire Wet’suwet’en, dont leur existence dépend. "Les chefs héréditaires Wet'suwet'en représentent un système de gouvernance antérieur à la colonisation et à la Loi sur les Indiens, qui a été créée dans le but d'expulser les peuples autochtones de leurs terres", peut-on lire sur le site Web des Land Defenders au poste de contrôle Gidimt'en ( www.yintahaccess.com ). "En ce moment même, poursuivent-ils, une lutte se déroule, dont l'issue déterminera l'avenir du nord de la Colombie-Britannique pour les générations à venir. La région entière sera-t-elle envahie par l'industrie de la fracturation hydraulique, ou les peuples autochtones qui affirment leur souveraineté réussiront-ils à repousser l'assaut contre leurs terres natales ?" "CGL est l'un des nombreux projets de pipelines qui tentent de traverser les territoires traditionnels Wet'suwet'en. S'il est construit, il accélérera la construction des pipelines de sables bitumineux et de gaz produit par fracturation hydraulique qui suivront, et incitera les compagnies gazières à exploiter les gisements de gaz de schiste le long de l'emprise du pipeline. Ce projet vise à tracer une voie, dans ce qui a été envisagé comme un "corridor énergétique" traversant certaines des seules zones vierges qui subsistent dans toute cette région. Si CGL devait être construit et devenir opérationnel, il transformerait de façon irréversible l'environnement du nord de la Colombie-Britannique. " La RBC est l'un des principales conseillères financiers et prêteuses de la transaction. Les défenseurs des terres qui se battent pour leur vie et leur Yintah (terre) Gidimt'en Checkpoint, sont des Wet'suwet'en du clan Cas yikh (maison des grizzlis) Gidimt'en (ours). Dans notre bannière, un ours empêche le lion de RBC de détruire un monde en feu. #RBCIsKillingMe n'est pas une métaphore. En empêchant le développement des pipelines, les défenseurs des terres se battent pour les terres qui les font vivre. En agissant, les activistes colons seront solidaires des Land Defenders. Nous vous encourageons à en savoir plus : → Leur site web → Savoir sur quel territoire autochtone vous vous situez → Trousse d'allié.e.s envers les autochtones Notre message : Nous affrontons une crise climatique mondiale et tous.tes, de l'Agence internationale de l'énergie aux Nations unies, conviennent que nous devons cesser d’exploiter et de brûler davantage de combustibles fossiles, dès maintenant. Partout dans le monde, des communautés de première ligne et leurs allié.e.s luttent contre de nouveaux projets d'extraction qui ne respectent pas les droits humains et la santé de notre planète. Il est temps que la RBC cesse de financer les combustibles fossiles, annule son soutien au projet Coastal GasLink sur le territoire non cédé des Wet'suwet'en et respecte le consentement préalable, libre et éclairé des peuples autochtones dans toutes ses pratiques financières. Nous sommes un mouvement croissant de personnes qui s'engagent à lutter contre les bailleurs de fonds de la crise écologique. Nous comprenons des défenseurs des terres, des parents, des enseignants, des travailleurs, des ONG, des étudiants grévistes, des activistes climatiques ... et vous ! ---ENGLISH Key information! What: In front of RBC’s offices, we will give them a taste of what it inflicts on frontline communities and the environment through its investments. Why: RBC is the world’s fifth largest funder of fossil fuels and wields huge power in Canada. People suffer, they profit. Its projects include major breaches of Indigenous rights including the Coastal Gaslink Pipeline on Wet’suwet’en Land. Whom: XR Québec, Quit RBC, Climate Justice Montreal, Greenpeace, CEVES, joining a coalition of Land Defenders at Gidimt’en Checkpoint, NGOs (Stand.Earth, Greenpeace, Leadnow), and grassroots groups that is taking action across the country. . What do we want? The national movement is calling for RBC to implement a robust FPIC (free, prior, and informed consent) policy and stop funding fossil fuels immediately. When/where: 4.30PM, October 29th. RBC’s offices: 1 Place Ville Marie, Montreal, QC What should I do? Bring yourself! If you are interested in contributing to the action, come dressed like a pipeline worker or a banker! Toolkit: https://docs.google.com/document/d/1JaN_M-vavkaORmZ_EXa5zIkTa_6dvhPskK7DqyI5Oi4/edit#heading=h.wizwz2nk63s More about this action: why RBCiskillingme? #RBCISKILLINGME is a slogan used by Wet’suwet’en Land Defenders at the Gidim’ten Checkpoint. The bank’s investments, steamrolling through unceded territory, are destroying the Land Defender’s basis of existence. “The Wet'suwet'en Hereditary Chiefs represent a governance system that predates colonization and the Indian Act which was created in an attempt to outlaw Indigenous peoples from their lands,” reads the website for the Land Defenders at Gidimt’en Checkpoint. “At this very moment,” they continue, “a standoff is unfolding, the outcome of which will determine the future of Northern “BC” for generations to come. Will the entire region be overtaken by the fracking industry, or will Indigenous people asserting their sovereignty be successful in repelling the assault on their homelands?” “CGL is one of many proposed pipelines attempting to cut across the Wet’suwet’en traditional territories. If built, it would expedite the construction of subsequent bitumen and fracked gas pipelines, and create incentive for gas companies to tap into shale deposits along the pipeline right of way. This project aims to blaze a trail, in what has been envisioned as an “energy corridor” through some of the only pristine areas left in this entire region. If CGL were to be built and become operational, it would irreversibly transform the ecology and character of Northern B.C.” RBC is a major financial advisor and lender to the deal. The Land Defenders fighting for their lives and their Yintah (land) Gidimt’en Checkpoint, are Wet’suwet’en from Cas yikh (Grizzly House) Gidimt’en (bear) clan. In our banner, a bear is preventing RBC’s lion from destroying a burning world. #RBCIsKillingMe is no metaphor. As Land Defenders stave off pipeline development, they fight for the lands that sustain them. In taking action, settler activists will stand in solidarity with the Land Defenders. We encourage you to learn more: → Website for the Gidimt'en Checkpoint → Native Land tracker - whose territory are you on? → Indigenous allyship toolkit - the basics of solidarity with the decolonial fight What our message is: We are in a global climate crisis, and everyone from the International Energy Agency to the UN agrees we need to stop digging and burning more fossil fuels, now. Across the world frontline communities and their allies are fighting new extractive projects that fail to respect human rights and the health of our planet. It’s time for RBC to stop financing fossil fuels, cancel their support of the Coastal GasLink Project on unceded Wet'suwet'en territory, and respect Free, Prior, and Informed consent of Indigenous Peoples in all its financial practices. We are a growing movement of people committing to fighting the funders of climate doom. We include Land Defenders, parents, teachers, workers, students NGOs, student strikers, climate activists … and you!

Zúčastněte se akce